Éolienne/La conversion du courant, du courant alternatif à fréquence variable au courant alternatif à la fréquence du réseau

Début de la boite de navigation du chapitre
La conversion du courant, du courant alternatif à fréquence variable au courant alternatif à la fréquence du réseau
Icône de la faculté
Chapitre no 4
Leçon : Éolienne
Chap. préc. :Du vent à l'électricité
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Éolienne : La conversion du courant, du courant alternatif à fréquence variable au courant alternatif à la fréquence du réseau
Éolienne/La conversion du courant, du courant alternatif à fréquence variable au courant alternatif à la fréquence du réseau
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Production de courant alternatif à fréquence variableModifier

La vitesse du vent n’est pas un facteur constant donc la rotation du rotor varie, elle aussi, ceci entraîne alors un courant à fréquence variable. De plus, la génératrice implique un changement de pôle magnétique avec la rotation du rotor dans le stator. Ce qui implique la production d’un courant alternatif. Ainsi à la sortie de la génératrice, nous obtenons un courant alternatif à fréquence variable, qui est la même que celle qui s’applique au stator.

Conversion en courant continuModifier

Cependant ce courant produit n’est pas utilisable dans le réseau électrique public. L’emploi de thyristors et de grands transistors de puissance permet de convertir le courant alternatif en courant continu. Le thyristor est un composant qui devient conducteur en courant continu à la suite d'une impulsion électrique sur son électrode appelée "gâchette". Non seulement cette conduction est franche et brutale mais elle est permanente même après cessation de ce courant de gâchette.

Conversion en courant alternatif à fréquence fixeModifier

Le courant continu obtenu est ensuite converti en courant alternatif à fréquence fixe grâce à l’utilisation d’un transformateur, de thyristors ou même de transistors. Ce courant n’est pas lisse : nous obtenons un courant alternatif à ondes carrées, qui ne ressemble pas au courant sinusoïdal souhaité.

Filtrage du courant alternatifModifier

Grâce à des inductances et à des condensateurs appropriés, nous sommes capables de diminuer la forme carrée des ondes. Avec ce système dit de filtrage, nous obtenons une courbe quasi-identique à celle souhaitée.

 
Schéma récapitulatif de la conversion du courant