Autisme ABA Identifier les renforcateurs et connaitre les 6 regles pour “bien” renforcer

Temps de visionnage : 22mn

SynopsisModifier

L’expert donne une méthode pour identifier les renforçateurs en s’appuyant sur une grille qui permet de classifier les renforçateurs par modalité sensorielle. Il présente ensuite la méthode à mettre en place pour “bien” renforcer.

Vidéo de la formationModifier

Si vous n'arrivez pas à visionner correctement la vidéo sur cette page, vous pouvez la visionner dans une nouvelle fenêtre de votre navigateur en appuyant sur la touche "Ctrl" de votre clavier (ou pomme pour Mac) tout en cliquant sur le lien suivant<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/Nf5b5e4hhDg" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Pages du PowerPoint de l'expertModifier

Les renforçateursModifier

Traduit et adapté de « Potential Reinforcer Profile » par EO Inc.

Développé par Amy McGinnis.  Disponible sur http://aba-sd.info/inventaire-renforcateurs

Les renforçateurs visuelsModifier

Renforçateur potentiel Non Léger Moyen Fort
Télé - Films
Jeux sur ordinateurs
Console de jeu
"Moulins à vent"
Toupies
Lampe de poche

Les renforçateurs auditifsModifier

Renforçateur potentiel Non Léger Moyen Fort
CDs - cassettes
Livres à musique
Sifflets
Cloches
Tambours
Triangle
Bâtons

Les renforçateurs tactilesModifier

Renforçateur potentiel Non Moyen Léger Fort
Balles anti-stress
Crème pour les mains
Crème à raser
Pâte à modeler
Argile
Bombe fil serpentin

Identification des renforçateurs par entretien :Modifier

  • Demander aux personnes ce que l’enfant apprécie faire ;
  • Il existe plusieurs façons de structurer les entretiens
    • Interroger sur ce que l’enfant aime faire aux différents  moments de la journée ;
    • Interroger sur ce qu’il aime faire dans les différents lieux, avec les différentes personnes.
  • Toute préférence n’est pas forcément un renforçateur ;
  • Tout renforçateur fait partie des préférences ;
  • Un renforçateur c’est quelque chose qui est « suffisant pour nous faire changer notre comportement ».
  • Pour augmenter un comportement, il faut le renforcer ;
  • Pour « bien » renforcer, il existe des règles :
  1. Sélectionner le comportement à augmenter / Contingence ;
  2. Le choix des agents renforçateurs ;
  3. Le contexte précédent ;
  4. La taille du renforçateur ;
  5. L’immédiateté du renforcement ;
  6. Passage à, et/ou utilisation, des renforçateurs naturels.

1. Sélectionner le comportement à augmenterModifier

  • Identifier spécifiquement le comportement que l’on veut augmenter ;
  • Cette définition précise du comportement permettra que les  programmes soient suivis de façon cohérente, que tout le monde sache ce qui est attendu ;
  • Donner des exemples précis, opérationnalisables, des comportements
    • Être propre ;
    • Manger seul.

2. Choisir les renforçateursModifier

  • les renforçateurs conditionnés (acquis - appris) ;
  • les renforçateurs inconditionnés (innés).

3. Considérer le contexte précédentModifier

  • C’est le concept que l’on entend par l’utilisation des mots et  expressions comme « OM » (opération motivationnelle) ou « motivation » ;
  • Fait référence à l’état de l’organisme de l’individu, et cet état varie continuellement ; Cet état varie selon divers événements ou stimuli internes et externes ;
  • Nécessite d’évaluer, modifier, tout au long de la séance, tous les jours, tout le temps les renforçateurs.

4. La taille du renforçateur (ou sa force)Modifier

  • Renforçateur = compensateur. La difficulté, la durée, de l’effort doit être compensée en obtenant quelque chose  dont la taille est en proportion avec le comportement ;
  • Si un renforçateur ne compense pas, n’est pas en proportion avec l’effort du comportement, la probabilité est grande que le comportement ne soit pas renforcé, ne se reproduise plus ;
  • Si un « renforçateur » est trop petit, il peut même être perçu  comme une punition !

5. L’immédiateté du renforcementModifier

  • Pour une efficacité maximum, un renforçateur doit être donné immédiatement après le comportement voulu ;
  • Après 30 secondes le renforcement n’est plus efficace du tout, et après 5 secondes il a déjà perdu quasiment toute son efficacité ;
  • L’immédiateté permet de réduire le risque de renforcer autre chose que le comportement cible.

6. Passer à, et/ou utiliser des renforçateurs naturelsModifier

  • La plupart de nos comportements sont maintenus car ils sont reliés à des renforçateurs que l’on appelle « naturels » ;
  • Les renforçateurs artificiels sont des renforçateurs qui ne sont pas fonctionnellement (naturellement) reliés au  comportement.

Les programmes de renforcementModifier

  • C’est « la façon » dont on renforce un comportement : à chaque fois, ou  une fois de temps en temps ? Toutes les 20 ou toutes les 40 secondes ? Etc. ;
  • Lors du début de l’apprentissage d’une compétence on doit renforcer à  chaque fois (programme de renforcement continu) ;
  • Une fois que la compétence est maitrisée on doit ne plus renforcer que  de temps en temps (programme de renforcement intermittent).