Citoyenneté et empire à Rome (Ie-IIIe siècle)/La société dans l’Empire

Début de la boite de navigation du chapitre
La société dans l’Empire
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Citoyenneté et empire à Rome (Ie-IIIe siècle)
Chap. préc. :Un vaste territoire contrôlé par Rome
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Citoyenneté et empire à Rome (Ie-IIIe siècle) : La société dans l’Empire
Citoyenneté et empire à Rome (Ie-IIIe siècle)/La société dans l’Empire
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Le Droit : La raison de la naissance de la lex regia n’est pas simplement un instrument juridique que le rex pourrait utiliser, mais découle du besoin désormais évident des diverses tribus réunies à Rome pour une certaine lex ou un certain ius, comme en témoigne le travail de Pomponio. de plus, le roi de l'époque avait pour tâche de garantir la pax deorum, la paix de la communauté avec les dieux, et ce, grâce à l'instrument normatif de la lex regia, le rex était né précisément en tant que juge suprême.

La lex Regia avait pour tâche de régler les différends nés et que les mœurs ne pouvaient pas toujours résoudre et donner au rex l'occasion de le résoudre à la première personne ou par le biais de quelque ausilium (l'un de ceux-ci, surtout à l'ère Tarquinia, est magister populi prédécesseur des futurs magister equitum et magister militum de la république et de la principauté) querelles ou questions militaires ou sacrées.

Au fil du temps, la société romaine a commencé à diviser les patriciens (premiers colons) et les roturiers (citoyens) en deux couches principales, ce groupe étant toujours au début marginalisé par le premier, mais tout cela a changé avec le développement du Droit Romain.

Le latin : Le latin comprend 23 lettres. Parmi ceux-ci, le signe K est très rare et les signes Y et Z ont été introduits tardivement, au premier siècle avant notre ère, pour retranscrire les mots d'origine grecque. L'alphabet latin est né au VIIIe siècle av. du grec occidental (probablement de la colonie de magnogreca), par dérivation directe ou, selon certains, par le étrange. À l'origine, il était composé de 20 caractères, il est rapidement passé à 21 environ 230 avant JC avec l'ajout de la lettre G.

Les salles de bains : Les citoyens romains ont également été des pionniers dans les systèmes de chauffage et de plomberie utilisés dans leurs salles de bains. On suppose même que le plomb habituel à Rome pourrait causer des problèmes aux citoyens de Rome.

Le cirque romain : Les Romains ont également assisté à d'incroyables spectacles auxquels tout le monde pouvait assister, comme le Colisée.