Kotava/Grammaire/Actes de parole et modalités

Début de la boite de navigation du chapitre
Actes de parole et modalités
Icône de la faculté
Chapitre no 9
Leçon : Grammaire kotava
Chap. préc. :Introduction aux compléments
Chap. suiv. :Les états verbaux
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Grammaire kotava : Actes de parole et modalités
Kotava/Grammaire/Actes de parole et modalités
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Ezra Cornell's first book.jpg Les actes de paroleModifier

On appelle ainsi les différents types d'énonciation possibles. Cette notion est essentielle.

Il existe en kotava les quatre actes de parole suivants.

  • le déclaratif : Il s'agit de l'acte de parole canonique de base par lequel on énonce de façon standard un fait, une opinion.
  • l'exclamatif : C'est l'acte de parole de l’exclamation, de l'émotion, de l’apostrophe, de l'interjection.
  • l'interrogatif : C'est l'acte de parole de l'interrogation directe.
  • l'injonctif : C'est l'acte de parole de l'ordre ou de la défense. On l'appelle également : « impératif ».

Le déclaratifModifier

Il s'agit de l'acte de parole de base. Il est implicite et est reconnaissable par sa nudité : aucune marque particulière.

Cet acte de parole est employé pour exprimer des faits, des opinions ou des interrogations indirectes. On l’utilise dès qu'aucun des trois autres actes de parole n’est approprié.

À l'oral, l’acte de parole déclaratif ne requiert aucune intonation particulière.
À l'écrit, une phrase dont le verbe est au déclaratif doit se terminer par un point simple ou des points de suspension.