Littérature de jeunesse en anglais : Elmer Boyd Smith, Le poulailler/Première pluie





White open book.svg

Juillet

Leurs petites queues commencent à sortir, de même que les plumes de leurs ailes

et ils commencent à se sentir grands.

Jusqu'au jour où la première pluie les arrose :

ils se sentent alors redevenir tout petits et vraiment malheureux.

Enfin pas les deux canetons qui se mettent à caqueter et à rire de bonheur

en pataugeant dans les flaques.

La vieille poule ne peut pas s'empêcher de grogner :

« Ah, ces fichus canards, encore une fois ; ils vont surement s'attraper la mort. »