Ouvrir le menu principal

Projet:Conventions/Biologie/Nom d'espèces

< Projet:Conventions‎ | Biologie

Sommaire

EucaryotesModifier

Première citationModifier
Début d’un principe


Fin du principe


Début de l'exemple


Fin de l'exemple


La première fois que l'espèce est citée, si elle est fondamentale à l'étude, on utilise en général une nomenclature plus complexe — en général dans le titre :

Nom vernaculaire (Genre espèce, descripteur année)

... le pigeon commun (Columba livia, Gmelin 1789) ...

Dans le cas ou l'espèce a été décrite par Linné, il est courant d'indiquer L. au lieu de la référence complète (Linnaeus 1756)

... le mulot (Apodemus sylvaticus L.) ...

Si on travaille avec un animal de laboratoire, on n'indique pas le descripteur (exemple : Mus musculus). En revanche, on indique de quelle souche il s'agit (pour les souris par exemple : c57/Bl6, BALBc, ou autres)

Citations suivantesModifier

Pour les citations suivantes, on utilise la première lettre du nom de genre suivie d'un point, et le nom d'espèce.

Exemple : A. sylvaticus

On écrit toujours le nom des espèces en toutes lettres dans

  • les titres
  • les résumés
  • les références
Cas particuliersModifier

Il existe certaines fois ou on s'intéresse à un genre donné. Il faut alors indiquer son nom en italique, puis son descripteur

Exemple : Lamellodiscus Johnston & Tieggs 1922

Si on parle d'une espèce quelconque dans un genre donné, on donne le nom du genre en entier suivi de sp. ou spp.

Si on mentionne une espèce récemment décrite, on ajoute n. sp. à la fin (idem pour un genre, avec n. gn.)

BactériesModifier

La nomenclature pour les bactéries est sensiblement similaire, à ceci près qu'on ajoute la souche après le nom binominal :

Exemple : Escherichia coli K12

VirusModifier