Rendre accessibles les contenus audiovisuels-Pour aller plus loin

Mise en œuvre de l’accessibilité numériqueModifier

Menu Modifier

Curiosité et approndissementModifier

Les retours d’usage des personnes sourdes et malentendantes peuvent être riches d’informations. Le témoignage suivant donne des pistes d’amélioration qui vont au-delà du niveau d’accessibilité légalement requis.

Rendez-vous à cette page pour regarder la vidéo de la conférence de Sophie Drouvroy, « Je veux un VRAI sous-titrage ! » :

http://www.paris-web.fr/2011/conferences/je-veux-un-vrai-sous-titrage.php (durée : 16 minutes 9 secondes)

Conseil : vous aurez certainement besoin d’activer les sous-titres pour répondre aux questions suivantes.

Une fois que vous avez fini de visionner la vidéo, répondez aux questions suivantes :

Que vous apprend cette vidéo ?Modifier

1 Combien y-a-t’il de vidéos sous-titrées en ligne ?

a) plus de 2 millions
b) une quantité infime

2 Mieux vaut :

a) incruster les sous-titres DANS l’image vidéo, pour préserver la synchronisation
b) afficher les sous-titres, SOUS la vidéo, pour permettre de voir l’image en entier

3 Pour signaler à une personne sourde ou malentendante, le son du téléphone qui sonne, dans un film, il faut sous-titrer « le téléphone sonne » et l’afficher :

a) en rouge
b) entre tirets
c) entre crochets