« Géométrie symplectique/Géométrie symplectique linéaire » : différence entre les versions

m
Robot : Remplacement de texte automatisé (-\{\{[tT]héorème\| +{{Théorème\n | )
m (Robot : Remplacement de texte automatisé (-\|\s?leçon\s?=?\[\[([^\]])*\]\] + | leçon = ../))
m (Robot : Remplacement de texte automatisé (-\{\{[tT]héorème\| +{{Théorème\n | ))
Rappelons le résultat suivant :
 
{{Théorème|contenu=
| contenu=
Soit <math>a</math> une forme antisymétrique sur un espace vectoriel réel ''E'' de dimension finie. On note ''r'' la dimension du noyau. Il existe une base <math>\scriptstyle (X_1,\dots,X_k,Y_1,\dots, Y_k,Z_1,\dots Z_r)</math> avec <math>2k+r=n</math> telle que :
 
Alors :
 
{{Théorème|contenu=
| contenu=
Si ''v'' est muni d'une forme symplectique <math>\omega</math>, une structure complexe ''J'' est dite <math>\omega</math>-compatible lorsque :
 
 
 
{{Théorème|contenu=
| contenu=
Pour tout espace vectoriel symplectique <math>(V,\omega)</math> il existe une structure presque complexe <math>\omega</math>-compatible.
 
143 371

modifications