« Football/Pari 1N2 » : différence entre les versions

1 227 octets ajoutés ,  il y a 12 ans
 
:<math>E=p_1\times D_1-1=\frac{D_1 D_2 D_3}{D_2 D_3+D_1 D_3+D_1 D_2}-1</math>
 
 
==Conclusion :que valent nos hypothèses ?==
 
Nous avons été amenés à formuler deux hypothèses pour pouvoir faire des calculs :
 
*l'hypothèse de fiabilité des cotes : les cotes donnent une bonne vision des probabilités.
 
Or les cotes ne peuvent pas comme dans le pari gratuit être inversement proportionnelles aux probabilités, sinon le bookmaker ne gagnerait rien.
 
La seule propriété du pari gratuit qui peut donc être conservé, c'est que les cotes restent
 
dans des rapports inverses aux probabilités.
 
Alors elles auront l'air fiables.
 
Or on a vu que dans le cas de l'équitabilité du pari, et seulement dans ce cas, les cotes restent
 
dans des rapports inverses aux probabilités.
 
donc notre seconde hypothèse d'équitabilité, qui peut paraitre forte,
 
se ramène en fait à l'hypothèse faible de fiabilité des cotes.
 
Pour finir, signalons qu'un parieur sensé ne pariera sur que sur des cotes qui lui paraisse fiables.
 
Sinon il modifiera son pari dans un sens qui ramenera les cotes vers la fiabilité.
 
Les cotes vont donc s'équilibrer vers la fiabilité naturellement, et donc également vers l'équitabilité.
 
== Application numérique==
 
Dans le cas des cotes indiquées au départ
 
 
 
 
[[Catégorie:Football]]
5 499

modifications