Différences entre les versions de « Renforcement d'équipe en management de projet »

on ne signe pas dans le cours car c'est un projet purement collectif
(on ne signe pas dans le cours car c'est un projet purement collectif)
ElémentsÉléments de Management des systèmes industriels
artcile écrit et élaboré par ing.Dr Djelloul SLAMA
 
Eléments de Management des systèmes industriels
 
Teams Building en management de projet "Construction d’équipes en management de projet"
 
Teams Building en management de projet "Construction d’équipes en management de projet"
<pre>
Sommaire
1. Carte mentale du manager
34. Identifier son chemin de pensée répétitif
35. Construire sa réussite
</pre>
 
Introduction
En résumé, la cohérence du leadership est un ensemble de valeurs un code personnel, le reflet de ce que vous êtes et ce que vous deviendrez.
 
 
Dégager des lignes de communication
 
La cause de la plus part des problèmes de communication émane des domaines de la perception ou de la crédibilité. Aucun de nous ne voit le monde tel qu’il est mais en fonction de ses propres cadres de références et de sa carte mentale. Nos perceptions sont induites par notre expérience et notre parcours individuel. Elles influencent nos sentiments, nos croyances et notre comportement envers les autres. Pour toutes ces raisons, la perception des problèmes peut amener à des situations compliquées, que nous appelons souvent des conflits de personnalité ou des ruptures de communication. Quand aux problèmes de crédibilité, ils sont plus difficiles à résoudre parce que chacune des personnes concernées, pense qu’elle voit le monde tel qu’il est plutôt que d’après à ce qu’elle est. En méconnaissant la distorsion de sa propre perception, elle adopte l’attitude suivante : « si vous n’êtes pas d’accord avec moi c’est que vous avez tord car je suis sûr d’avoir raison ».
 
 
Attitudes et comportements
Certaines attitudes et comportements sont nécessaires pour dégager des lignes de communication.
En attitude, on peut agir comme suite :
- « Je présume que vous êtes de bonne fois ; je ne conteste pas votre sincérité ou votre bon jugement »
- Aidez moi à voir le problème de votre point de vue. Je suis prêt à me laisser convaincre et à changer de camps.
En comportement, on peut agir comme suite :
- EcouterÉcouter pour comprendre.
- Parler pour être compris.
- Entamer le dialogue par une référence commune ou sur un terrain d’entente et progresser lentement.
 
13- Si l’on vous offense, prenez l’initiative
 
Si quelqu’un vous offense et continue à le faire sans s’en rendre compte, prenez l’initiative d’en parler. Pensez que le fait de garder le silence possède deux conséquences dramatiques. Dans un premier temps, toute personne offensée ressasse le problème jusqu’à ce que la situation prenne d’énormes proportions. Ensuite, elle se comportera de manière défensive pour éviter de souffrir davantage.
 
14- Pratiquez le tête à tête
Mobilisez, lancez des défis, demandez des avis et suscitez la coopération des membres de votre équipe. Le plus souvent, le travail constitue pour vos collaborateurs, une partie de leur vie aussi importante pour eux. Ils veulent aussi qu’on tienne compte de leurs points de vue et voudront relever des défis et progresser. Pour cela, ils ont besoin de sentir leur importance, leur impact et leur influence. Ce sentiment est crée en leur confiant des responsabilités en les impliquant dans l’organisation. En réalité la plus part, de ceux qui réussissent, au fil des années, que faire sentir aux autres leur importance vient de l’effet de nombreuse petites touches. Les petites touches concourent à bâtir un tout, que chacun se sente bien. Les personnes qui croient que leur entreprise se préoccupe d’elles et comprend leurs besoins, travaillent mieux pour que soient atteints les objectifs de l’entreprise.
 
Les personnes passionnées et impliquées font du meilleur travail. L’essentiel de leur motivation vient du fait que l’organisation de leur travail, représente pour eux un vrai défi et une possibilité de progresser. De ce fait, le leader se doit de faire passer le sentiment de confiance en soi, d’aider ses collaborateurs à approfondir leur propre réflexion pour qu’ils se sentent à l’aise dans l’utilisation de leurs compétences. Il doit aussi, savoir rester à l’écart quand il le faut tout en appuyant les décisions, sans chercher à prendre la direction systématiquement.
 
[[Catégorie:Management et organisation des organismes sociaux]]
signé: ing.Dr Djelloul SLAMA
Directeur Project management et DGA du groupement d'entreprises FCC-Espagne & ETRHB-algérie
Projet de construction de voie ferroviaire nouvelle ligne
Relizane-Tiaret-Tissemsilt 185 km