« Premiers secours/Généralités » : différence entre les versions

m
robot Ajoute: zh-yue:急救; changement de type cosmétique
m (Annulation des modifications 52590794 de 93.15.110.227 (d) ce n'est vrai qu'en France)
imported>Xqbot
m (robot Ajoute: zh-yue:急救; changement de type cosmétique)
{{loupe|Gestes de première urgence}}
[[Image:CPR-oxygen-defibrillator.jpg|thumb|[[Réanimation cardio-pulmonaire|Réanimation]] d'une personne à l'aide de matériel de secours]]
L'évaluation initiale permet de déterminer les gestes à entreprendre ou à ne pas faire, étant dangereux s'ils sont appliqués à mauvais escient. La [[réanimation cardio-respiratoire]] est traumatisante pour quelqu'un qui n'est pas en état [[arrêt cardio-circulatoire|d'arrêt cardio-respiratoire]] (mais c'est le seul geste qui peut sauver si elle l'est), mettre quelqu'un en [[position latérale de sécurité]] peut aggraver le traumatisme inutilement si la personne est consciente (mais c'est le seul geste qui peut sauver si elle est inconsciente). La prudence est donc de mise.
 
Il ne faut pas oublier que rassurer la victime en toute circonstance est également très important.
[[Image:Smokeonthebuilding.jpg|thumb|left|Début d'incendie et intervention des pompiers au sommet d'un immeuble. L'épaisse fumée noire est produite par la combustion du goudron.]]
 
En cas d'[[incendie]], il faut toujours commencer par prévenir les secours. Si le bâtiment dispose d'un [[Service de sécurité incendie et d'assistance aux personnes|service de sécurité incendie]], vous devez si possible, les appeler en premier. Car les [[Agent de sécurité incendie certifié|agents de sécurité incendie]] sont des personnes formés régulièrement à la lutte contre l'[[incendie]] et au secours à personne, ils interviendront sur le sinistre avant l'arrivée des [[pompier]]s et peuvent empêcher ou limiter les dégâts. Ils disposent également des informations qui permet de gagner du temps sur l'intervention des [[pompier]]s. Le fait de les appeler empêche la désorganisation des secours.<br />
Puis, il faut alerter les occupants du bâtiment, afin de leur permettre d'évacuer ou dans certains établissements les mettre en sécurité (par exemple, en déclenchant le [[Alarme anti-incendie|signal d'alarme]]).<br />
Ensuite, si des moyens de lutte contre les [[incendie]]s sont disponibles ([[extincteur]], [[Lance d'incendie|lance à incendie]], etc.), on peut tenter de commencer à lutter contre l'[[incendie]], sans toutefois se mettre en danger.<br />
L'utilisation des moyens d'extinction nécessite cependant une formation au préalable (Équipier de Première Intervention) car une mauvaise utilisation de ces appareils peuvent favoriser un [[incendie]] et vous mettre en danger par exemple :<br />
_L'ouverture d'une porte dont la pièce est sinistrée peut donner lieu au [http://www.dailymotion.com/related/262644/video/x5qm0_flashover-de-moins-de-5-min_shortfilms ''flashover''] ou un [http://www.dailymotion.com/related/267768/video/x5mno_le-backdraft_shortfilms ''backdraft''] provoqué par l'apport d'oxygène.<br />
_Si vous êtes face à un feu d'acide sulfurique, et que vous utilisez un extincteur à eau pour l'éteindre, le produit risque d'exploser.<br />
Il est donc préférable de se tenir à l'écart, si vous n'êtes pas formé à l'EPI.
 
* 10 à 20 % des « vraies » noyades se font à « poumons sec », c'est-à-dire que la victime arrête de respirer (apnée réflexe provoqué par la fermeture de l'épiglotte lorsque la première goutte d'eau pénètre dans le larynx, encore appelé spasme laryngé ou spasme glottique) et c'est cet arrêt respiratoire qui provoque la noyade ; dans certains cas, l'arrêt respiratoire survient avant la noyade (par exemple crise cardiaque, noyade dite blanche) ;
* s'il y a de l'eau dans les poumons, il y en a très peu (la victime s'arrête très vite de respirer, l'épiglotte se ferme et l'eau n'a pas le temps de rentrer) ;
* la présence d'eau n'empêche pas la [[ventilation artificielle]] (bouche-à-bouche ou bouche-à-nez), en effet, celle-ci se fait à pression positive, l'air chasse l'eau des [[alvéole pulmonaire|alvéoles pulmonaires]].
En revanche, tenter de vider l'eau va avoir des conséquences catastrophiques : la plupart de l'eau avalée se trouve dans l'[[estomac]], donc en fait, on va vider le contenu de l'[[estomac]]. Cette eau, mélangée aux sécrétions gastriques (acides) va ensuite passer dans les poumons ''via'' la gorge, et détruire des alvéoles pulmonaires (syndrome de Mendelson). Cela va entraîner un œdème pulmonaire qui va terriblement compromettre la survie de la victime. La vidange de l'estomac se fera par une équipe médicale, une fois les voies aériennes protégées par intubation, afin de réduire la pression qu'exerce l'estomac sur les poumons et d'évacuer le froid ; mais ce n'est en aucun cas du ressort d'un sauveteur ou secouriste.
 
=== Articles connexes ===
 
* [[Trousse de secours]]
 
; Droit
* [[Loi du bon samaritain]] (''Good Samaritan law'') aux [[États-Unis]] et au [[Canada]]
* [[Droit des premiers secours]]
* [[Obligation de porter secours à personne en danger]] en [[France]].
 
; Organisation
* [[Liste d'organismes de secourisme par pays]]
 
=== Bibliographie ===
 
* ''Référentiel national Prévention et Secours Civiques de niveau 1'' (PSC 1), Direction de la défense et de la sécurité civiles, Bureau de la formation et des associations de sécurité civile, éd. ministère de l'Intérieur (France), 2007, téléchargeable sur le site du [http://www.interieur.gouv.fr/misill/sections/a_l_interieur/defense_et_securite_civiles/formation/nnfasc/acs/psc-1/view ministère de l'Intérieur] (PDF, 96 pages, 1,3&nbsp;Mo) <small>L'ancien document qui n'est plus valide et qui a été remplacé par le PSC1 : ''Guide national de référence de la formation aux premiers secours (GNRFPS)'' (GNRFPS), éd. ministère de l'Intérieur (France), 2001, est encore téléchargeable sur le site [http://www.secourisme.net/article14.html Secourisme.net] (PDF, 211 pages, 1,3&nbsp;Mo)</small>
 
=== Ressources documentaires externes ===
[[uk:Перша медична допомога]]
[[zh:急救]]
[[zh-yue:急救]]
Utilisateur anonyme