« Premiers secours/Généralités » : différence entre les versions

m
aucun résumé des modifications
Aucun résumé des modifications
mAucun résumé des modifications
 
= Importé de Wikipédia (à fusionner) =
<div style="float: right">
{| style="border:1px solid #CCC; border-collapse: collapse; font-size: 95%"
|- style="border:1px solid #CCC"
| style="text-align: center; padding: 1em" | [[Image:Star of life2.svg|100px]]
|- style="border:1px solid #CCC"
| style="text-align: center; padding: 1em" | Symbole des secours médicaux pré-hospitaliers
|- style="border:1px solid #CCC"
| style="text-align: center; padding: 1em" | [[Image:Sign first aid.svg|150px]]
|- style="border:1px solid #CCC"
| style="text-align: center; padding: 1em" | Symbole [[ISO]] des premiers secours
|- style="border:1px solid #CCC"
| style="text-align: center; padding: 1em" | [[Image:Flag_of_the_Red_Cross.svg|100px]]
|- style="border:1px solid #CCC"
| style="text-align: center; padding: 1em" | Symbole de la croix rouge
|}
</div>
Les '''premiers secours''' représentent l'ensemble des techniques d'aide apportée aux personnes victimes d'un accident, d'une catastrophe, d'un problème de santé ou d'un problème social compromettant à court terme leur état de santé. Ces techniques permettent d'apporter des réponses efficaces devant un danger vital et ont comme objectif d'en minimiser les conséquences tout en assurant la survie des personnes en leur prodiguant des premiers soins d'urgence. Les premiers secours sont le maillon initial en amont de la chaîne des secours jusqu'à la prise en charge par des services d'urgence spécialisés.
 
== Premiers secours : un terme polysémique ==
 
Les techniques des ''premiers secours'' peuvent s'appliquer dans plusieurs domaines. En particulier, elles peuvent désigner l'ensemble des techniques de [[secourisme]] et d'aide médicale d'urgence dispensées aux blessés et malades par une personne qui n'est pas nécessairement médecin lorsque la vie d'une personne est menacée par un [[accident]], une [[maladie]] ou un dysfonctionnement de l'organisme, comme un [[malaise]].
 
Les techniques de premiers secours font également appel aux techniques de sauvetage ou de soustraction des personnes au danger.
 
<!---En [[France]], on distingue deux types d'acteurs (les dénominations peuvent varier dans les autres pays francophones) :
* le sauveteur : simple [[témoin]] de l'accident ou du malaise, sans matériel spécifique, son rôle est de supprimer le danger si possible, et surtout de prévenir ou faire prévenir les secours publics (en général par [[téléphone]] ou par des bornes d'appel d'urgence) et d'exécuter les consignes données en attendant les éventuels secours ; dans la mesure de ses connaissances, il peut pratiquer des gestes de premiers secours sur la victime. C'est ce que l'on désigne par le premiers « pas », [[acronyme]] pour « protéger », « alerter », « secourir » ;
* le [[secourisme|secouriste]] : il s'agit d'une personne agissant dans une équipe organisée, possédant du matériel de secours à victime et suivant un entraînement régulier : [[sapeur-pompier]], secouriste bénévole au sein d'une [[Association loi de 1901|association]].
 
Les trois plus importantes règles en matière de premiers secours sont :
* ne pas se mettre soi-même en danger, et ne pas mettre des tiers en danger par son action (se protéger soi-même).
* si possible supprimer le danger, ou à défaut le baliser pour éviter le [[suraccident]] (c'est-à-dire que l'état de la victime ne s'aggrave ou qu'une autre personne ne soit blessée).
* prévenir les secours le plus vite possible ; c'est en général le seul geste possible pour un témoin n'ayant pas de formation aux premiers secours.
 
Un autre point important est qu'il ne faut pas hésiter à mobiliser les personnes présentes, si elles ne réagissent pas d'elles-mêmes : une personne seule ''peut'' alerter les secours et porter les premiers soins à une ou plusieurs personnes, il est plus efficace de charger une personne de veiller à la protection et une autre de prévenir les secours pour pouvoir rester soi-même à surveiller la ou les victimes.
--->
== Premiers secours et contexte national ==
La notion [[Alerte (premiers secours)|d'alerte aux secours]] dépend énormément des infrastructures du pays dans lequel on se trouve. Dans les pays où les secours publics sont peu développés, la seule aide que l'on peut espérer obtenir est sans doute l'intervention des [[Maintien de l'ordre|forces de l'ordre]] ou celle d'un [[médecin]], la lutte contre les calamités et les [[incendie]]s reposant sur la solidarité au sein de la population. Il faut donc pouvoir se procurer le numéro de [[téléphone]] du [[Commissariat de police|commissariat]] ou du [[médecin]] et le joindre directement ; dans ce contexte, il peut être judicieux d'amener un malade ou une victime au cabinet du médecin, au dispensaire ou aux [[Accueil et traitement des urgences|urgences de l'hôpital]].
 
Dans les pays où les secours publics sont très développés, la victime peut obtenir de l'aide rapidement, ce serait donc une erreur pour un [[témoin]] de vouloir la transporter vers la structure de soin sans un avis médical : le transport par des personnes n'étant pas des professionnels des secours pourrait aggraver l'état de la victime, voire provoquer sa mort. Dans un tel contexte, l'alerte prime sur toute autre action excepté la [[Protection (premiers secours)|protection]].
 
== Chaîne des secours ==
Une personne victime d'un [[Malaise (premiers secours)|malaise]], d'une [[maladie]] ou d'un [[accident]] doit être, dans un certain nombre de cas, prise en charge par des [[Professionnel de la santé|professionnels de santé]], éventuellement au sein d'un [[hôpital]]. Les États mettent en place une organisation des soins et des secours permettant cette prise en charge. Cependant, il faut que quelqu'un puisse prévenir ces services. C'est là le rôle, primordial, du témoin.
 
Plusieurs intervenants vont participer à la prise en charge de la victime, on parle donc de la chaîne des secours. Le témoin de l'incident est le premier maillon de la chaîne des secours. Il est donc nécessaire à ce dernier de prévenir les secours, au risque que la victime ne soit pas prise en charge.
 
Par ailleurs, dans les cas les plus graves (par exemple [[Hémorragie|saignement abondant]], [[Arrêt cardio-circulatoire|arrêt de la respiration]], danger immédiat), les secours, si rapides qu'ils soient, arriveront trop tard : on estime que les premiers gestes doivent être faits dans les trois minutes qui suivent l'[[accident]]. C'est là toute l'importance de savoir faire les [[Gestes de première urgence|gestes de premiers secours]].
 
Le témoin, bien qu'étant le moins compétent, est donc la clef du système de prise en charge des victimes. Sans témoin, pas de secours ; sans [[Gestes de première urgence|gestes de premiers secours]], peu de chances de survie.
 
== Premiers soins ==
{{Pour Wikibooks}}
Les trois objectifs des premiers soins sont de sauver des vies, empêcher l'aggravation de l'état de la victime et de favoriser son rétablissement. Ils sont constitués d'un ensemble de gestes simples qui peuvent facilement sauver des vies. Les premiers soins sont « divisés » en techniques de [[réanimation]] ([[respiration artificielle]], [[Réanimation cardio-pulmonaire|réanimation cardiorespiratoire]] et soins pour l'étouffement chez un sujet conscient ou inconscient) et en techniques de premiers soins (arrêt d'une [[hémorragie]] grave, stabilisation des blessures aux [[membre (anatomie)|membres]] inférieurs ou supérieurs ([[fracture]]s, [[entorse]]s, etc.), blessures au [[cou]], à la [[tête humaine|tête]] ou à la [[colonne vertébrale]], urgences médicales -comme les soins pour les personnes [[diabète sucré|diabétiques]], [[épilepsie|épileptiques]], [[asthme|asthmatiques]], etc.-).
 
 
Lors de la pratique de la [[ventilation artificielle]], le risque est très grand d'avoir une remontée du contenu de l'[[estomac]] (voir ci-dessus), on s'attachera donc à insuffler délicatement : une expiration continue de deux secondes qui s'arrête lorsque le ventre ou le bas de la poitrine se soulève. Si par malheur on constatait un reflux gastrique, il faut tourner la victime sur le côté pour vider le liquide, puis reprendre la ventilation, de préférence au bouche-à-nez pour éviter de mettre sa bouche sur le « vomi ».
 
== Les formations aux premiers secours ==
[[Image:Malteser Erste Hilfe Anatomie.jpg|thumb|Un cours de premiers secours en Allemagne (avec notions d'anatomie)]]
 
* Les [[Formation de base aux premiers secours|formations de base aux premiers secours]] sont des [[formations]] courtes permettant d'assimiler la conduite à tenir dans le cas d'un événement imprévu ([[accident]], [[malaise]]...) pouvant mettre en danger la vie d'une personne. On distingue en général trois niveaux de formation: la sensibilisation, la formation initiale et la formation officielle.
 
* Une [[formation aux prompts secours]] est une formation destinée à permettre à une personne d'intervenir en équipe et avec du matériel sur un [[malaise]] ou un [[accident]], en effectuant des actes de prompt secours, c'est-à-dire ne comprenant pas d'administration de médicament ni de geste invasif (pas de piqûre ni d'introduction de dispositif dans la bouche, sauf exception).
 
== Notes et références ==
* [http://firstai.de/francais/ Premiers Secours pour téléphone portable: firstai.de]
* [http://www.audise.fr/pourquoi-une-formation-secourisme.html premiers secours en entreprise], Programme des formations aux premiers secours en entreprise
* '''BLS OnTheRoad v2.09''' [http://hosted.filefront.com/AttilioRidomi/ BLS OnTheRoad v2.09] a multilanguage (English - French - Italian - Portuguese - Spanish), interactive BLS & PBLS SIMULATOR, upgrade to Guide Lines IRC-2005; full version Freeware (5.85Mb)