« Images satellites/Outils pour les militaires » : différence entre les versions

(+ lien)
 
== Premiers usages militaires ==
[[Image:Corona pentagon.jpg|thumb|Image Corona du [[Pentagone (États-Unis)|Pentagone]] prise le 25 septembre 1967.]]
Les premiers satellites étaient financés et contrôlés par les forces armées des États participant à la [[w:Course à l'espace|course à l'espace]], tous mis sur orbite grâce à une technologie militaire : les [[w:Fusée (astronautique)|fusées]] servant de [[w:Lanceur (astronautique)|lanceurs]] sont en fait des [[w:Missile|missiles]] modifiés, dérivés eux-mêmes des [[w:V2 (missile)|fusées allemandes V2]] de la Seconde Guerre mondiale. La mission de [[w:Spoutnik 1|Spoutnik 1]], le tout premier satellite artificiel en 1957, était d'émettre un « bip-bip » radio, preuve de l'avance soviétique dans le domaine des fusées : le but était d'apeurer l'adversaire américain en ce début de [[w:Guerre froide|guerre froide]] (le même lanceur pouvait porter une [[w:Arme nucléaire|ogive nucléaire]] à la place du satellite). Ces satellites, appelés [[w:Satellite espion|"satellites-espions"]], permettaient également d'observer les ressources de l'ennemi dans des zones peu accessibles tel que [[w:Corona|Corona]] l'un des premiers satellites des Etats-Unis en 1959 à prendre des films photographiques.
 
[[File:Possible PDM signal labeled as Sputnik by NASA.ogg|thumb|upright=1.5|center|Le « bip-bip » strident de [[w:Spoutnik 1|Spoutnik 1]].]]
 
88

modifications