« Introduction à la thermodynamique/Paramètres, variables » : différence entre les versions

m
→‎Équation fondamentale : corrigé coquilles + définition
(+)
m (→‎Équation fondamentale : corrigé coquilles + définition)
Le fait de dériver conduit à une '''perte d'information'''. Il y a donc moins d'information dans un paramètre intensif que dans un paramètre extensif. L'équation fondamentale U = U(S,V,N) permet donc de décrire toutes les propriétés du système. En revanche, si on introduit un paramètre intensif (par exemple par un '''simple changement de variable''' de S par T) l'équation obtenue U = U(T,V,N) ne peut plus décrire tout le système et peut seulement décrire une partie de la thermodynamique du système. On dit alors que '''U = U(T,V,N) est une équation d'état'''.
 
'''remarque :''' Il existe en mathématique une façon d'introduire des paramètres intensifs dans une équation fondamentale sans perte d'information. On utilise alors les '''transformés de Legendre'''. On obtient ainsi des '''Potentiels thermodynamiques''' H(S,VP,N), F(T,V,N), G(T,VP,N), etc ... qui sont des équations fondamentales.
 
{{Définition
| contenu =
Une équation fondamentale permet de décrire toutes les propriétés du système tandis qu'une équation d'état ne va décrire qu'une partie des propriétés.}}
 
== Équation d'état ==
2 957

modifications