« Cartes à jouer/Cartes à jouer » : différence entre les versions

+
(+)
(+)
== Cartes anciennes ==
 
Au 16{{e}} siècle, les cartiers d'une ville adoptent des détails communs sur leurs cartes. Ainsi, on peut distinguer les cartes fabriquées à Paris, Lyon, Marseille, en Lorraine... On désigne ces jeux en utilisant le terme '''“au portait”''' (par exemple: '''Cartes “au portrait de Lyon”''').
 
 
Un jeu de '''mǎ diào''' se compose de 40 cartes de quatre sortes : ♦ les traits ou Sapèques ( 紋 ''Wén'' ) ♦ les cordelettes ou Séries ( 索瘠 ''Suǒ jí'' ) ♦ les Myriades ( 万 ''Wàn'' ) ♦ les Dizaines ( 十 ''Shí'' ).
 
== autresCartes cartesà jouer japonnaises ==
[[File:Japanese playing cards. Image from book of 1902.jpg|thumb|anciennes cartes japonaises]]
 
* Les '''Ganjifas''' (aussi Gânjaphâ) sont un jeu de cartes originaire de Perse, qui est devenu populaire en Inde pendant l'Empire moghol, durant le XVIe siècle. Ces cartes sont circulaires.
* Les '''Hanafuda''' (花札?, en japonais), traduit littéralement par Jeu des Fleurs, est un jeu de cartes traditionnelles japonaises.
* Le jeu de cartes '''Kabufuda''' (株札, lit. « neuf cartes »?) est un type particulier de cartes à jouer japonais.
* '''Karuta''' (歌留多?) est un jeu de cartes japonais. Le mot « karuta » a été adopté par les japonais à partir du portugais carta, désignant les cartes à jouer.
*
 
 
== autres cartes ==
 
* Les '''Ganjifas''' (aussi Gânjaphâ) sont un jeu de cartes originaire de Perse, qui est devenu populaire en Inde pendant l'Empire moghol, durant le XVIe siècle. Ces cartes sont circulaires.
 
 
{{CfExo
2 887

modifications