« Cartes à jouer/Cartes à jouer » : différence entre les versions

suite rédaction
(suite rédaction)
{{Chapitre
| idfaculté = jeux
| numéro = 12
| précédent = [[../Histoire]]
| suivant = [[../|sommaire]]
 
== Cartes anciennes ==
=== 14{{e}} , 15{{e}} et 16{{e}} siècle ===
{|
|[[File:Knave of coins - Italy 2 deck.png|200px|thumb|Italie: il fante di denari <br> (valet de denier),<br> circa 1390-1410. ]]
|[[File:15thCenturySpanishCardDeck.jpg|300px|thumb|Cartes espagnoles – 15{{e}} s. ]]
|}
=== 16{{e}} siècle ===
 
{|
|[[File:16CenturyCardDeck.jpg|200px|thumb|cartes françaises – 16{{e}} s.]]
 
== Cartes à jouer allemandes ==
 
Les enseignes germaniques ( '''cœurs, grelots, glands''' et '''feuilles''' ) sont dans des paquets de 24, 32 ou 36 cartes.
 
 
{|
Fichier:Saxonian Deck - Bells - Ober.jpg|Ober de grelot
Fichier:Saxonian Deck - Hearts - King.jpg|Roi de cœur
Fichier:Saxonian Deck - Leaves - Deuce.jpg|''Daus'' de feuille
</gallery>
 
Le '''Daus''' (''Deux'') est la carte à jouer de plus haute valeur dans les jeux de cartes allemands. Dans le sud de l'Allemagne et en Autriche, la carte est souvent appelée '''Sau''' (« ''truie, sanglier'' »). Dans le jeu polonais à 36 cartes, la carte est appelée '''tuz'''.
 
<center>
{|
|[[image:Dauskarte mit Schwein.jpg|150px|thumb|'''''Sau''''' ou '''''Daus''''' de grelot <br> (Hans Forster, Vienne, '''1573''')]]
|[[Fichier:Saxonian Deck - Leaves - Deuce.jpg|thumb|'''''Daus''''' de feuille]]
|}
</center>
 
== Cartes à jouer espagnoles ==
 
Le jeu de cartes à enseignes espagnoles, ou '''''baraja''''' en espagnol, est composé de 40 ou 48 cartes réparties respectivement en dix ou douze cartes dans quatre couleurs : copas (coupes), espadas (épées), bastos (bâtons), oros (ors), équivalent des deniers du tarot dit de Marseille ou des denari des jeux italiens.
 
les cartes 10, 11 et 12 représentent respectivement un valet appelé '''''sota''''', un cavalier et un roi.
 
Les jeux de cartes espagnols modernes reprennent principalement le '''portrait castillan'''.
Il existe aussi le '''portrait catalan''' où les rois sont glabres, le '''portrait''' spécifique '''de l'aluette''', le '''portrait de Cadix''' qui s'est répandu en Amérique latine, etc...
 
 
 
== Cartes à jouer italiennes ==
En Italie, les cartes à jouer présentent de nombreuses variations régionales dans les enseignes, l'aspect graphique ou le nombre de cartes.
 
Les paquets comptent en général 40 cartes (1 à 7 et trois figures) mais certains jeux ont 36 ou 52 cartes.
:- Dans l'Italie du nord, les cartes utilisent les enseignes italiennes : coupes, bâtons, deniers et épées ;
:- au sud, elles font usage des enseignes espagnoles, qui portent les mêmes noms que les enseignes italiennes mais possèdent un style graphique distinct ;
:- au nord-ouest, les enseignes françaises sont utilisées : cœurs, carreaux, piques et trèfle ;
:- au nord-est, dans le Tyrol italien, les cartes utilisent les enseignes allemandes : cœurs, grelots, glands et feuilles.
Jusqu'en 1972, il y avait une taxe sur les cartes et un timbre fiscal était apposé sur l'une des cartes.<br>
La '''scopa''' et la '''briscola''' sont les jeux les plus populaires en Italie.
 
{| class="wikitable" style="text-align:center"
|-
|}
 
== Cartes à jouer chinoisessuisses ==
 
Les quatre enseignes suisses sont le '''gland''', le '''grelot''', le '''bouclier''' et la '''rose'''.
 
<center>
{|
|[[Fichier:Bouclier jeu de carte.svg|120px|thumb|Exemple d'enseigne de bouclier]]
|[[File:RosendeutschschweizerBlatt.svg|120px|thumb|Exemple d'enseigne de rose]]
|}
</center>
 
<center>
{|
|[[File:Bildkarten Eicheln 1880er.jpg|thumb|230px|cartes suisses (''Eicheln'')<br> imprimée vers 1880 par J. Müller Cie]]
|[[File:Schellen As Banner 1880er.jpg|thumb|220px|L' as et la ''banner'' de ''Schellen'' <br>(~ 1880 - "image simple" de Müller)]]
|}
</center>
Vers 1880, J. Müller Cie faisait des cartes à "image simple" mais à partir des années 1920, la "double image" a été utilisée dans le dessin des cartes.
 
== Cartes à jouer des régions de France ==
|[[Image:Carte as épée débutXIX.jpg|thumb|center|120px|un as d'épée -<br> début du XIX{{e}} s.]]
|[[Image:Carte 5 denier débutXIX.jpg|thumb|center|120px|un 5 de denier (Bise-dur) -<br> début du XIX{{e}} s.]]
|}
 
== Cartes à jouer chinoises ==
; 1 - cartes-dominos
Ces cartes chinoises indiquent leur valeur avec des points rouges ou noires (comme les dominos). Elles sont souvent faites en feuille cartonnée mais on en trouve aussi bambou.
; 2 - cartes-monétaires
Ici, ce sont des caractères chinois qui donnent la valeur de la carte. Ces jeux servent pour des jeux de type bataille ou pour des jeux de combinaisons.
; 3 - cartes-échecs
C'est un jeu de cartes avec les pièces du jeu d’échecs chinois (''Xiangqi'').
; 4 - cartes-mah-jong
Le mah-jong se joue en principe avec des tuiles mais il existe aussi des jeux de cartes mah-jong.
; 5 - cartes des 100 poètes
Le jeu de 100 poètes consiste à associer une carte avec le début d’un texte célèbre avec la carte qui possède la suite du texte.
; 5 - cartes de Mǎ diào
Le '''Mǎ diào''' (馬吊) est un ancien jeu de cartes chinois connu aussi sous le nom de jeu du ''Tigre de papier''. C'est un jeu de 40 cartes qui a été très populaire pendant la dynastie Qing. Il se joue avec 4 joueurs; 3 joueurs jouent contre le banquier.<br>
Un jeu de '''mǎ diào''' se compose de 40 cartes de quatre sortes : ♦ les traits ou Sapèques ( 紋 ''Wén'' ) ♦ les cordelettes ou Séries ( 索瘠 ''Suǒ jí'' ) ♦ les Myriades ( 万 ''Wàn'' ) ♦ les Dizaines ( 十 ''Shí'' ).
 
== Cartes à jouer japonnaises ==
[[File:Japanese playing cards. Image from book of 1902.jpg|thumb|anciennes cartes japonaises]]
 
* Les '''Hanafuda''' (花札?, en japonais), traduit littéralement par Jeu des Fleurs, est un jeu de cartes traditionnelles japonaises.
* Le jeu de cartes '''Kabufuda''' (株札, lit. « neuf cartes »?) est un type particulier de cartes à jouer japonais.
* '''Karuta''' (歌留多?) est un jeu de cartes japonais. Le mot « karuta » a été adopté par les japonais à partir du portugais carta, désignant les cartes à jouer.
*
 
{{clr}}
== autres cartes ==
 
* Les '''Ganjifas''' (ou Gânjaphâ ou '''jeu de Âs''') sont un jeu de cartes qui est devenu populaire en Inde durant le XVI{{e}} siècle pendant l'Empire moghol. Les cartes sont souvent circulaires.
 
Ce jeu est originaire de Perse où ''ganjifeh'' signifie "carte à jouer".
Le jeu de Âs est très semblable au poker, mais sans les couleurs et les suites.
 
{|
|[[File:Ganjifa1.jpg|thumb|Cartes à jouer Ganjifa (Dashavtara)]]
|[[File:گنجفه.jpg|thumb|Cartes à jouer Ganjifa |500px]]
|}
 
2 887

modifications