« Introduction à la thermodynamique/Applications du troisième principe » : différence entre les versions

m
Robot : Remplacement de texte automatisé (-\,</math> +</math>)
m (Autoformatage, retrait de la clé de tri)
m (Robot : Remplacement de texte automatisé (-\,</math> +</math>))
À la limite du zéro absolu (température qui ne saurait être atteinte), l'entropie d'équilibre d'un système tend vers une constante indépendante des autres paramètres intensifs, constante qui est prise nulle (Troisième principe).
 
Cela donne un sens à une valeur déterminée de l'entropie (et non pas « à une constante additive près » comme nous l'avons vu avec la variation <math>\Delta S \,</math> de la formule décrite dans le second principe).
 
Ce principe est irréductiblement lié à l'indiscernabilité quantique des particules identiques.
143 371

modifications