« Premiers secours/Généralités » : différence entre les versions

m
Robot : Remplacement de texte automatisé (-quelqu'un +quelqu’un)
m (Robot : Remplacement de texte automatisé (-qu'il +qu’il))
m (Robot : Remplacement de texte automatisé (-quelqu'un +quelqu’un))
 
== Chaîne des secours ==
Une personne victime d'un malaise, d'une maladie ou d'un accident doit être, dans un certain nombre de cas, prise en charge par des professionnels de santé, éventuellement au sein d'un hôpital. Les États mettent en place une organisation des soins et des secours permettant cette prise en charge. Cependant, il faut que quelqu'unquelqu’un puisse prévenir ces services. C'est là le rôle, primordial, du témoin.
 
Plusieurs intervenants vont participer à la prise en charge de la victime, on parle donc de la chaîne des secours. '''Le témoin est le premier maillon de la chaîne des secours.''' Ce rôle est primordial, si personne n'appelle, la victime ne pourra pas être prise en charge...
 
=== Conclusion ===
On voit aisément l'importance de l'évaluation initiale, certains gestes étant dangereux s'ils sont appliqués à mauvais escient. La réanimation cardio-respiratoire est traumatisante pour quelqu'unquelqu’un qui n'est pas en état d'arrêt cardiorespiratoire (mais c'est le seul geste qui peut sauver si elle l'est), mettre quelqu'unquelqu’un en position latérale de sécurité peut aggraver le traumatisme inutilement si la personne est consciente (mais c'est le seul geste qui peut sauver si elle est inconsciente), ... La prudence est donc de mise. Il ne faut pas oublier que rassurer la victime en toute circonstance est également très important. Il ne faut pas oublier que les premiers soins ne sont qu'une solution d'urgence, en attendant des secours qualifiés.
 
Par ailleurs, l'enseignement des premiers secours se fait en présentant des « cas d'école ». La situation réelle ne correspond que rarement à ces cas idéaux, mais elle peut se décomposer en sous-cas qui peuvent être traités individuellement et correspondent eux aux cas d'école (méthode d'enseignement dite « inductive »).
143 371

modifications