« Wikiversité:La salle café/8 janvier 2007 » : différence entre les versions

m
Robot : Remplacement de texte automatisé (- l'on + l’on )
m (Robot : Remplacement de texte automatisé (- l'objet + l’objet ))
m (Robot : Remplacement de texte automatisé (- l'on + l’on ))
D'autres part, je pense que les cours relèvent plutôt de wikibooks, comme expliqué sur la page d'accueil ''Wikilivres (Wikibooks) est un ensemble de textes pédagogiques au contenu libre et gratuit''. Mais alors reste à savoir ce que serait Wikiversity exactement. Un ensemble d'exercices et de problèmes corrigés où les élèves en collège/lycée pourront trouver les réponse à leurs DM (ou DNS : devoir non surveillé) prêtes à être recopié ? Pas top au niveau de l'éthique, voir l'exemple de la philo. Un espace de quizz comme sur certains forums où on cherche les solutions à des problèmes avant d'en donner la réponse un peu plus tard ? Pas très palpitant.
 
Ceci dit, on pourrait par contre en faire un espace de réflexion sur des problèmes encore irrésolus, je pense ici surtout à des problèmes de maths. Ou alors un système de cours particuliers communautaires, pour les personnes hospitalisées par exemple. Les demandeurs de cours pourrait "s'inscrire" sur des listes, ce qui engendrerait une classe virtuelle, dont la particularité serait d’être suivie par plusieurs professeurs en même temps. Il y aurait donc forcément une sorte de clivage entre demandeurs et professeurs (wikiprof ?), mais seulement par classe, un demandeur pouvant très bien être le professeur d'un des ses professeurs dans une autre matière. De toute manière, c’est évident, à partir du moment où qu’il y a des cours, c’est qu’il y a des gens qui savent, et d’autres qui ne savent pas et qui ne demandent qu'à savoir. L'intérêt serait d'accompagner les demandeurs au fur et à mesure de leurs progrès, et cela correspondrait amha plus à ce que l'onl’on pourrait attendre d’une cyber université.
 
À méditer.
:On pourrait par exemple réfléchir à l'étude complète du fonctionnement du four micro-ondes : fonctionnement du magnétron, transfert de l'énergie aux molécules, et répondre aux questions suivantes : quelles sont les conditions nécessaire au phénomène de vaporisation brutale (l'eau atteint une température supérieur à 100 {{Abréviation|°C|Degré Celsius}} et se met à bouillir d'un coup), quelle sont les conditions nécessaire à la génération d'étincelles ? Il s'agit bien évidemment de mettre tout cela en équation, pas de simplement répondre par des affirmation qualitatives, et d'aboutir à une étude aussi détaillée que possible, jusqu'aux équations du son produit par la sonnette d'arrêt, ou du bruit sourd généré par le magnétron.
 
:Ce genre de réflexions illustrerait ainsi les théories que l'onl’on apprend en cours réels, et dont les exercices sont trop simples par manque de temps, et contournent souvent pas mal de difficultés. --[[Utilisateur:Xinos|Xinos]] 8 janvier 2007 à 08:52 (UTC)
 
::Salut Xynos
143 371

modifications