Différences entre les versions de « Introduction à Maple/Procédures »

m
Robot : Remplacement de texte automatisé (- d'utiliser + d’utiliser )
m (Robot : Remplacement de texte automatisé (- l'utiliser + l’utiliser))
m (Robot : Remplacement de texte automatisé (- d'utiliser + d’utiliser ))
Si on ne veut pas que la procédure retourne une valeur (par exemple si elle agit sur des variables globales ou qu'elle affiche déjà une suite de chiffres à l'aide de la fonction <code>print()</code>), on mettra en fin de programme <code>NULL;</code> ce qui aura pour effet d'évaluer cette variable intrinsèque à Maple et comme son nom l'indique, "rien" ne sera retourné par la procédure.
 
La commande <code>return(x)</code> permet aussi de faire retourner un résultat (ici <code>x</code>), mais son utilisation est particulière, car elle interrompt le programme. On ne l'utilise donc qu'en cas de sortie particulière, inattendue, d'une procédure. Dans l'exemple cité plus haut, il n'est pas nécessaire d'utiliserd’utiliser la fonction <code>return()</code>.
 
Exemple :
</source>
 
Si on essaie d'utiliserd’utiliser une expression ouverte (par exemple, x + 3) Maple retourne une erreur. Notre code s'exécute ici uniquement si la condition est vraie. Si elle est fausse, rien n'est fait. Un petit raffinement :
 
<source lang="text">
140 590

modifications