« Permis véhicules lourds/Transmission manuelle » : différence entre les versions

m
Robot : Remplacement de texte automatisé (- l'utilisation + l’utilisation , - d'asile + d’asile , - s'inspirer + s’inspirer , - l'expression + l’expression , - d'usage + d’usage , - d'autre + d’autre , - d'important + d’important )
m (Robot : Remplacement de texte automatisé (- d'éviter + d’éviter ))
m (Robot : Remplacement de texte automatisé (- l'utilisation + l’utilisation , - d'asile + d’asile , - s'inspirer + s’inspirer , - l'expression + l’expression , - d'usage + d’usage , - d'autre + d’autre , - d'important + d’important ))
 
== Histoire ==
En 1842, le levier d'inversion a été inventé et breveté avec une commande des soupapes Walschaerts en Belgique, et les descriptions de levier d'inversion existe dans les diagrammes de mécanicien britannique, et américaine. En 1890, Panhard & Levassor a utilisé une chaîne d'entraînement avec un moteur Daimler Motor Company dans un chariot sans chevaux. La commercialisation industriel a depuis inventé d'autres noms pour les pièces de véhicules différentes, puisque les concepteurs de mise en marché ont été utilisés par les départements d'ingénierie pour donner de nouvelles idées d'un appel aux ventes promotionnelles de 1932. Les concepts de transmissions vont continuer d'utilisé des méthodes de transfert de l'utilisationl’utilisation du pouvoir de la motorisation de la manière la plus efficacement possible.
 
== Le fonctionnement ==
[[Fichier:NonSynchronousGearBoxSF.jpg|right|thumb]]
La conception de la transmission non synchronisée impose qu'un opérateur soit formé pour changer les vitesses dans une coordination connue de temps prédéfinis. L'exploitation de véhicules commerciaux avec l'utilisationl’utilisation d'un double débrayage est une technique qui est enseignée dans les écoles spécialisées. Les pilotes les plus habiles peuvent changer ces transmissions sans utiliser l'embrayage en mettant le moteur à exactement la vitesse de rotation à droite en position neutre avant de tenter de remplir un décalage, une technique appelée "changer les vitesses au son". Avec des charges utiles de fret allant dans les {{unité|40|{{abréviation|t|tonne}}}} ou plus, certains tracteur routier ont 18 vitesses que l'opérateur déplacera avant d'atteindre une vitesse maximale de croisière de 70 mph (113 km / h). Beaucoup de vitesses sont très basses (pour monter des pentes très abruptes); les engrenages sont utilisés dans les équipements agricoles pour labourer ou pour de la récolte. Un opérateur inexpérimenté trouvera soudainement un morceau d'équipement lourd qui est coincé en marche à pleine puissance, ou pire encore incapable de passer à la vitesse inférieure d'un véhicule en fuite au neutre qui est dirigé vers le bas d'une pente raide, à moins qu’il comprenne la compétence de synchronisation, et des problèmes de couple chez les transmissions non synchronisées. Beaucoup de routes de montagne exigent de l'expérience des opérateurs de machinerie lourde pour rester dans la vitesse et se déplacer en passant dans une pente abrupte. Beaucoup d'autres circonstances peuvent être rencontrées par les opérateurs de transmissions non synchronisées. Les techniques de sécurité et l'opération doivent être apprises avant d’utiliser n’importe lequel de ces types de véhicules.
 
=== Le double embrayage (véhicule utilitaire) ===
143 371

modifications