« Cytométrie en flux/La présentation des informations » : différence entre les versions

m
Robot : Remplacement de texte automatisé (- n'est pas + n’est pas , - Aujourd'hui + Aujourd’hui , - d'euros + d’euros , - d'agir + d’agir , - l'apparence + l’apparence )
m (Robot : Remplacement de texte automatisé (- l'utilisation + l’utilisation , - d'asile + d’asile , - s'inspirer + s’inspirer , - l'expression + l’expression , - d'usage + d’usage , - d'autre + d’autre , - d'important + d’important ))
m (Robot : Remplacement de texte automatisé (- n'est pas + n’est pas , - Aujourd'hui + Aujourd’hui , - d'euros + d’euros , - d'agir + d’agir , - l'apparence + l’apparence ))
* La ''fluorescence moyenne'' (''MFI'', de l'anglais ''Mean Fluorescence Intensity'') de cette population pour chaque PMT. Selon les logiciels d'exploitations, on peut avoir la moyenne géométrique, la moyenne arithmétique ou la médiane.
 
Il faut noter que les intensité de fluorescences peuvent se comparer à l'intensité du marquage par l'isotype contrôle. On calcule alors un index de fluorescence par rapport à l'isotype, on considérant que l'isotype ''marque'' toujours moins que l'anticorps d'intérêt<ref>On parle alors de ''MFI'', mais cette fois pour signifier ''MFI fold increase''. Dans un article scientifique, il n'estn’est pas toujours évident de déterminer si les auteurs ont voulu exprimer l'intensité de fluorescence brute ou l'index de fluorescence.</ref>.
 
== Notes ==
143 371

modifications