« Géométrie symplectique/Géométrie symplectique linéaire » : différence entre les versions

m
m (Robot : Remplacement de texte automatisé (- n'est pas + n’est pas , - Aujourd'hui + Aujourd’hui , - d'euros + d’euros , - d'agir + d’agir , - l'apparence + l’apparence ))
Sur un espace vectoriel réel ''V'', une ''forme symplectique'' est une forme bilinéaire <math>\omega:V^2\rightarrow \R</math>, supposée :
:* '''antisymétrique''' : pour tous vecteurs ''v'' et ''w'' de ''V'', <math>\omega(v,w)=-\omega(w,v)</math> ;
:* '''non- dégénérée''' : pour tout vecteur ''v'', il existe au moins un vecteur ''w'' tel que <math>\omega(v,w)\neq 0</math>.
}}
 
}}
 
Appliquons ce résultat d'algèbre linéaire réelle au cas d'une forme symplectique ω. Comme ω est non- dégénérée, le noyau est nul (donc r = 0). Le théorème précédent donne l’existence d'une base <math>\scriptstyle (X_1,\dots,X_k,Y_1,\dots, Y_k)</math> avec 2k la dimension de ''V''. On en déduit que :
 
:''La dimension d'un espace symplectique est paire.''
39

modifications