Différences entre les versions de « ZMO : Zone Monétaire Optimale »

(ZMO : Zone Monétaire Optimale)
 
===Introduction===
 
 
Une zone monétaire est une région géographique où on utilise des changes fixes soit en adoptant une monnaie unique soit en rattachant leur monnaie de manière permanente aux autres monnaies.
 
Dans les années 1960, la théorie des zones monétaires optimales apparait notamment avec <span style="color:#FF4500;">'''McKinnon'''</span> qui adapte le concept d’optimum à une zone en soutenant les trois objectifs:
* Le plein emploi
* L’équilibre de la balance des paiements
Une zone monétaire optimale combine la fixité à l’intérieur et la flexibilité à l’extérieur. Les changes fixes diminuent l’instabilité des prix, en réduisant l’incertitude des agents, quand à la flexibilité extérieure, elle améliore la mobilité de facteurs de production par la baisse des coûts de transaction entre les pays. La politique monétaire est donc plus efficace et les tensions inflationnistes se réduisent.
 
Au-delà de ces avantages, des instabilités macroéconomiques et des crises de change peuvent apparaitre ainsi que le risque que la politique monétaire du pays ne soit pas adaptée. La théorie des ZMO est une <span style="color:#FF4500;">'''analyse coûts-bénéfices'''</span> qui vise à juger la capacité d'un pays à rejoindre une zone monétaire.
 
Le premier chapitre propose les critères traditionnels de l'analyse des zones de changes fixes, et identifie la théorie par un modèle synthétique. Le chapitre II met en évidence les avantages et les inconvénients de cette théorie. Dans le chapitre III l’exemple de la zone euro sera développé.
79

modifications