Différences entre les versions de « ZMO : Zone Monétaire Optimale »

 
=== Conclusion ===
La théorie des zones monétaires optimales détermine les conditions dans lesquelles les changes fixes sont souhaitables. Une zone purement optimale combine la mobilité des facteurs de production, la flexibilité des prix et des salaires, la diversité de la production, le dynamisme commercial entre les membres et homogénéité des préférences, auxquels s'ajoute un mécanisme budgétaire compensatoire; et cela dans l'optique de maintenir le plein-emploi, la stabilité des prix et l'équilibre de la balance des paiements chez les membres.
 
La mission de la théorie est d'établir si une zone est capable de limiter la fréquence et la puissance des chocs asymétriques et, le cas échéant, de statuer sur sa capacité à résister aux chocs. La théorie traditionnelle reconnait qu'une telle zone peinera à exister ou à maintenir la crédibilité de son ancrage.
79

modifications