« Recherche:Modèle anthropologique simplifié » : différence entre les versions

m
L’attitude exploratrice est caractérisé par une tendance à rechercher des situations inconnues, nouvelles. Les expérience réalisées sont transformés en schémas abstraits enrichissant la carte cognitive de l’individu. Plus les expériences sont nombreuses, plus le nombre de schémas sera grand et plus la carte cognitive sera riche. Une carte cognitive plus riche permet contrôler un nombre plus important de domaines et de traiter de nouvelles impressions avec une meilleure stabilité émotionnelle. Le sentiment de contrôle se consolide, la confiance en soi et l’assurance grandissent et ainsi la disposition à s’engager dans des domaines non encore connus est renforcée.
 
Une attitude exploratrice est récompensée par l'état de « flow » ([[w;: Mihalyi Csikszentmihalyi|Csikszentmihalyi]], 1999): le sentiment de « flow » peut se décrire comme l’impression d’être transporté entièrement dans une action, de faire corps avec elle. On peut éprouver cette sensation en faisant de la voile, de l’équitation ou en tenant une conférence suivie très attentivement par les auditeurs. C'est un état de concentration ou d'absorption complète dans une activité, un état émotionnel bénéfique qui combine les défis et les compétences.
 
Conditions qui doivent être réalisées pour déclencher ce sentiment :
48

modifications