« Systèmes monétaires/Systèmes monétaires régionaux » : différence entre les versions

m
Robot : Remplacement de texte automatisé (-\b[Nn]ov\.? +([0-9]{4}|\[\[[0-9]{4}\]\])\b +novembre \1)
m (Formatage, ajout de div style="text-align: center;")
m (Robot : Remplacement de texte automatisé (-\b[Nn]ov\.? +([0-9]{4}|\[\[[0-9]{4}\]\])\b +novembre \1))
* 4)     Les trois collectivités françaises du Pacifique : la Polynésie française , Wallis-et-Futuna et la Nouvelle-Calédonie , dont l'institut d'émission est l’ Institut d'émission d'outre-mer (IEOM) utilisent le franc pacifique (ou franc CFP - code ISO 4217 = XPF) .
 
Les barrières douanières entre les états bloquent les bénéfices d'une monnaie commune qui devrait favoriser le commerce inter-états. Le fait d’avoir une monnaie commune devrait se faire avec des politiques fiscales et monétaires concertées, i.e., il faudrait des structures fédérales pour avoir une certaine intégration politique.<ref>Sanou Mbaye, ''L'Afrique francophone piégée par sa monnaie unique'', Le Monde diplomatique, novnovembre 2014, p 12</ref>
 
 
143 371

modifications