« Introduction à la thermodynamique/Applications du troisième principe » : différence entre les versions

m
Robot : Remplacement de texte automatisé (-\n(==={0,3})(?: *)([^\n=]+)(?: *)\1(?: *)\n +\n\1 \2 \1\n)
m (Bot: Cleaning up old interwiki links)
m (Robot : Remplacement de texte automatisé (-\n(==={0,3})(?: *)([^\n=]+)(?: *)\1(?: *)\n +\n\1 \2 \1\n))
 
Aucun corps ne pourrait atteindre une température inférieure au zéro absolu<ref>Néanmoins, comme la température est la variable intensive associée à l'entropie S, en thermodynamique statistique, dans des cas particuliers, on peut avoir des températures négatives mais dans ce cas cela n'a rien à voir avec la notion thermique de chaud et de froid; la température T n'est alors uniquement que le paramètre intensif associé à S tel que T = (δU / δS)<sub>V,N</sub> .</ref>. Cela reviendrait à dire qu'une bouteille est "moins que vide", qu'un corps a une masse négative ou un volume négatif...
 
== Notes ==
<references/>
 
143 371

modifications