« Recherche:Étymologie du français/Annexe/murge-se murger » : différence entre les versions

→‎Étymologies populaires : nouvelle hypothèse
(une première étymologie analysée)
 
(→‎Étymologies populaires : nouvelle hypothèse)
Néanmoins, cette hypothèse coince au niveau phonétique : Le passage du son \ɛ\ au son \y\ n’est pas naturel en français<ref>Noëlle Laborderie, Précis de phonétique historique, Collection 128, Armand Colin, 2007</ref>. Et au niveau des sources, aucun article ou dictionnaire n'a repris cette hypothèse, elle est donc très faible.
 
==== « Murge » vient du verlan de « longer les mur » ====
Cette proposition vient d'une réponse à une question sur l’étymologie de murge sur [https://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20070115191551AAZYho9 fr.answers.yahoo.com]. Elle donne « murge » comme étant le verlan de « longer les murs », en créant l'étape secondaire « mur-(lon)ger », non-attestée, puis « murger » par la disparition de la syllabe centrale. On parle de « murger » et non pas « se murger ». Or « murger » n’est pas attesté en tant que verbe.
 
Problème, il n'y a pas d’autre exemples de ce schéma de verlan sur une expression aussi longue. Et surtout pas avec une suppression de syllabe interne, ça ne respecte pas les règles du verlan. Il faut ajouter aussi que sémantiquement, au niveau du sens, donc, il y a aussi un problème, puisque « se murger », c'est « être ivre », mais avec aucune obligation de longer des murs.
 
== Références ==
42

modifications