Différences entre les versions de « Philosophie de l'esprit/Conclusion »

 
=== Une éducation saine pour les enfants ===
Nous apprenons à nos enfants a lire, à écrire et à compter, mais pas à découvrir et à maîtriser leurs fonctions mentales, ce que le mentalisme scientifique peut leur apporter, les délivrant de leur inaptitude à diriger efficacement la réalité de leur être. (Voir [[La révolution éducative]])
 
=== Des techniques de thérapie brève ===
Une meilleure connaissance du mental humain et de ses mécanismes fournit non seulement aux thérapeutes la base théorique qui leur manque, mais permet l'application de techniques mentalistes aux thérapies brèves de résolution de désordres mentaux. (Voir thérapies brèves en pleine conscience et en hypnose Erikson)
Utilisateur anonyme