Différences entre les versions de « Philosophie de l'esprit/Arguments pour »

(→‎L'intentionnalité : hop la qui voila)
 
=== L'absence de déterminisme ===
Les deux substances ne sont pas gouvernées par les mêmes lois ni les mêmes principes, ne sont pas assujetties aux mêmes contraintes. Si la substance matérielle inerte semble gouvernée par le déterminisme le plus strict, la seconde semble bénéficier d'un libre arbitre, d'une liberté de se mouvoir et de voyager dans ses champs virtuels sémantiques.
 
=== L'utilité de la conscience ===
La nature ne crée a priori rien d'inutile. Aussi, si tout était physique, la conscience et ce qu'elle révèle serait superflue, le cerveau n'ayant nul besoin de cet accessoire, spectateur illusoire selon les physicalistes. Si elle existe, ce dont personne ne doute, c'est donc que tout n'est pas physique, qu'elle existe d'une façon indépendante de lui, et qu'elle sert à quelque chose.
Utilisateur anonyme