Différences entre les versions de « Philosophie de l'esprit/Arguments pour »

 
=== L'utilité de la conscience ===
La nature ne crée a priori rien d'inutile. Aussi, si tout était physique, la conscience et ce qu'elle révèle serait superflue, le cerveau n'ayant nul besoin de cet accessoire, spectateur illusoire selon les physicalistes. Si elle existe, ce dont personne ne doute, c'est donc que tout n'est pas physique, qu'elle existe d'une façon indépendante de lui, et qu'elle sert à quelque chose.
 
=== Les phénomènes mentaux intenses et complexes qui surviennent quand le cerveau est inapte ===
C'est le cas des expériences de mort imminente, quand le cerveau est en situation de coma, en anesthésie, avec une activité végétative très faible, voire même en situation de mort clinique, son électroencéphalographie (EEG) étant plat.
Utilisateur anonyme