Différences entre les versions de « Philosophie de l'esprit/Compatibilité »

(→‎Discussion : misère de misere)
 
=== Problématique de la preuve ===
[[File:Métahysique.png|thumb|Équilibre des 3 natures]]
Une hypothèse se doit d'être cohérente, c'est-à-dire ne pas présenter de contradiction interne, et s'appuyer sur des faits. Elle reste valide tant qu'un fait ne vient pas la contredire, c'est le rasoir d’Ockham. Les sciences évoluent en remettant en cause leurs hypothèses précédentes, et rien ne prouve qu'il n'y a pas davantage que deux substances dans l'univers. D'ailleurs le dualisme en cache une troisième, car les principes et les lois qui gouvernent les deux premières, n'appartiennent ni à l'une, ni à l'autre.
 
Dans le cas de l'interface, les faits appartiennent à la microbiologie et aux structures mentales les plus intimes de la fonction analytique 2, qui demandent le recours de techniques exploratoires appropriées pour devenir conscientes. Dans les deux cas, les preuves directes seront difficiles à établir, aussi on recherchera des faits significatifs dans les conséquences indirectes, mais qui pourrons continuer à faire l'objet de plusieurs interprétations, donc ne seront pas toujours décisives.
345

modifications