Différences entre les versions de « Recherche:Morts 14-18/2018-2019 »

{{Cadre simple|contenu=Recherches réalisées par Victor & Nathan (1{{re}} ES 2) en novembre 2018|couleurbord=red|couleurfond=#FF8080|padding=0}}
Fernand André BOILEAU, fils d'un certain Victor et d'Eugénie Olivia Gallet est né le 15 octobre 1898 à Chatou (78 - Yvelines, France) et est "mort pour la France" le 14 septembre 1918 à 19 ans sur l'attaque du moulin de Laffaux, dans l'Aisne (02). Il vécut au 34 rue de Beaumet et n'eut jamais de femme. Il était blond aux yeux bleus, avait un visage large et un menton en fossette. Il avait un front assez petit et un dos droit. Enfin, il mesurait 1m 64. Il savait dans une certaine mesure lire et écrire (degré d'instruction : 3) et fut garçon boucher. Durant la Première Guerre mondiale, il fut engagé comme militaire dans la marine en tant que matelot de seconde classe dans le bataillon de fusiliers-marins (dit BFM), dépôt des équipages de la flotte (numéro de matricule : 45074) à compter du 16 avril 1917 et arriva le lendemain dans son dépôt.
{{w|Moulin de Laffaux}}
 
Le bataillon de fusiliers marins a combattu au moulin de Laffaux le 14 septembre 1918. Celui-ci combattit jusqu'à Laon, au tout début d'octobre, perdant les trois quarts de ses officiers (18 tués) et plus de la moitié de ses effectifs (430 tués) dont notre cher Fernand Boileau.
offensive sur le moulin de Laffaux par la Xe armée, du général Mangin, par les 1er, 30e et 20e corps d'armée. {{w|Moulin de Laffaux}}
Érigée par la Fédération des Associations de Marins et d’Anciens Combattants, la stèle a été inaugurée le 13 Novembre 1938 par le capitaine de frégate Huon de Kermadec. Anciennement situé au lieudit "carrière de Fruty" non loin de Laffaux, le monument a été déplacé en 2007 lors de la construction de la nouvelle Nationale 2. La stèle est actuellement au bord de l’ancienne RN 2, 100 mètres plus bas. Elle a été orientée de manière à ce qu’elle soit visible de la route venant de Paris, mais aussi de manière à ce qu’elle soit tournée vers son emplacement originel (carrière de Fruty, lieu où les fusiliers marins ont fait reculer l’ennemi).
 
=== Pierre BRULEZ ===
Utilisateur anonyme