« Discussion utilisateur:Cgolds » : différence entre les versions

m
→‎DTF : preuve de dtf donc impossibilité
m (→‎DTF : preuve de dtf donc impossibilité)
 
Autrement dit, comment démontrer qu'il est impossible de reconstituer une égalité à la puissance n sauf 2, en multipliant ces trois nombres par 4<sup>p</sup> et jouant sur les restes ? On peut le faire pour n = 2 [[Utilisateur:Supreme assis|<font color="darkslategray">Supreme assis</font>]] ([[Discussion Utilisateur:Supreme assis|<font color="darkslategray">''grain de sel''</font>]]) 19 janvier 2019 à 15:40 (UTC)
: Quand j’ai écrit que la preuve existait pour n=3, cela signifiait "la preuve du DTF", puisque c’est cela dont nous parlions, donc la preuve qu’il n’existe PAS de solutions entières positives strictement a, b, c telles que a^3+b^3=c^3 (alors qu’il en existe si on remplace 3 par 2). Comme vous l’a expliqué Marvoir, vous n’avez pas de preuve du DTF (impossibilité de solutions, donc) même dans ce cas. --[[Utilisateur:Cgolds|Cgolds]] ([[Discussion utilisateur:Cgolds|discussion]]) 19 janvier 2019 à 16:06 (UTC)
34

modifications