« Coaching/Relocalisation des signes » : différence entre les versions

maintenance
Aucun résumé des modifications
(maintenance)
{{Chapitre
| numéro = 15
| idfaculté = philosophie
| numéro = 15
| niveau = 18
| précédent = [[../Caractère personnel du sens/]]
=== Débriefing ===
La conscience sémantique n’est pas une chose évidente. Elle passe par une suite de prises de conscience, d’intuitions résolutives pour notre cohérence interne, devrait-on mieux dire. Cela commence par l’évidence que les signes n’ont pas de sens intrinsèque, que nous leur prêtons notre propre sens, que le détail de notre pensée est formellement incommunicable, du fait de ce que j’appelle le paradoxe sémantique : l’impossibilité de transmettre nos qualia aux autres, qu’il est plus sain de penser avec notre propre sens et éventuellement nos propres signes que de nous soumettre aux signes et aux sens que les autres ou le conformisme social prête à ces signes. La pensée holistique perceptuelle non verbale nous libère définitivement de ce problème et de cette aliénation. Cependant, il peut rester ici ou là des séquelles toxiques inhérentes à notre langue vernaculaire. Et puis, à chaque étape de notre évolution mentale, et même bien avant notre accession à la pensée holistique, nous sommes responsables de notre santé mentale. Il nous faut donc faire notre possible pour nous prémunir de la toxicité ambiante avec les moyens dont nous disposons carpe diem. La restitution de l’exercice précédent aura donc pour objectif que chacun des participants puisse exprimer les éventuels problèmes qu’il aura rencontré dans ce domaine et d’en débattre dans une discussion de groupe.
 
{{Bas de page
| idfaculté = philosophie
| précédent = [[../Caractère personnel du sens/]]
| suivant = [[../Training d'écriture/]]
}}