« Cytométrie en flux/Les anticorps monoclonaux » : différence entre les versions

ajout (l'ébauche est de moi aussi)
(ébauche)
(ajout (l'ébauche est de moi aussi))
 
On marque donc les cellules avec l'anticorps purifié, puis après lavage, on incube avec la révélation: anticorps secondaire couplé ou avidine couplée. Il ne reste plus qu'à passer les cellules au cytomètre.
 
==Autres outils==
Il existe des protéines spontanément fluorescentes, comme la ''green fluorescent protéine'' (GFP), et les protéines dérivées en jaune (YFP), rouge (RFP), etc...
 
Ce protéines sont souvent utiliées comme rapporteurs: il est possible de produire un animal transgénique dont une catégorie de cellule produira la GFP: elles seront donc vertes, et fluorescentes.
 
Il existe également des petites molécules fluorescentes, qui collent facilement aux protéines: on peut les utiliser pour colorer des cellules. Ces cellules colorées seront visible en cytométrie ensuite, ce qui permet de les séparer d'autrs cellules. Il est ainsi possible de marquer des cellules, de les injecter à un animal, puis de passer des prélèvements de cet animal au cytomètre: les cellules marquées seront visibles.
 
[[Catégorie:Cytométrie en flux]]
84

modifications