Différences entre les versions de « Java/Tableaux »

1 octet ajouté ,  il y a 14 ans
m
Bot : Remplacement de texte automatisé (-\. A +. À )
m
m (Bot : Remplacement de texte automatisé (-\. A +. À ))
Quand on crée un tableau d'objet, on crée en réalité un tableau de références, et chacune de ces différences est automatiquement initialisée à une valeur particulière avec son propre mot clé : null. Quand Java voit null, il reconnaît que la référence en question ne pointe pas vers un objet. Il faut affecter un objet à chaque référence avant de l'utiliser et si on essaye d'utiliser une référence encore null, le problème sera signalé lors de l'exécution.Ainsi, les erreurs typiques sur les tableaux sont évitées en Java.
 
On peut aussi créer des tableaux de variables de types primitif. AÀ nouveau, le compilateur garantit l'initialisation car il met à zéro la mémoire utilisée par ces tableaux.
 
Les tableaux se distinguent des autres conteneurs sur deux points : l'efficacité et le type. Un tableau constitue la manière la plus efficace que propose Java pour stocker et accéder aléatoirement à une séquence d'objets ( en fait de référence sur ces objets). Un tableau est une simple séquence linéaire, ce qui rend l'accès aux éléments extrêmement rapide; mais cette rapidité se paye : la taille d'un tableau est fixée lors de la création et ne peut plus être changé pendant toute la durée de sa vie. Une solution est de créer un nouveau et de déplacer toutes les références de l'ancien tableau vers le nouveau.
140 775

modifications