« Recherche:L'infini variable/Considération numérique » : différence entre les versions

<center>''Pour k ∈ {0 , ... , 12} si ε<sub>k</sub> alors ε<sub>k+1</sub>''</center><br>
 
Ceci pose un problème linéaire aux extrémités : ε<sub>0</sub> = ε<sub>p</sub> ? ε<sub>12</sub> = ε<sub>f</sub> ? Pour le résoudre, nous considérons les ε comme des 0-hypercomplexes de consistance inférieure à 1 (mais non nulle). Ce qui correspond à la loi de stabilité et aux règles d'hypersymétrie sur la trajectoire, et on raisonne, non plus sur l'élément seul, mais sur la paire d'éléments qui en résulte. Ceci revient à dire que l'on ne remplit pas un volume avec quelque chose, mais qu'on remplace un contenu (rien) par un autre (tout).<br><br>
<center>''Soit [α , ω] une unité de volume : [α , ω] = {ε<sub>p</sub>, ε<sub>0</sub> , ε<sub>f</sub>}<br>ε<sub>p</sub>|Δ = δ<sub>0</sub> , ε<sub>0</sub>|Δ = δ<sub>6</sub> , ε<sub>f</sub>|Δ = δ<sub>12 : d(δ<sub>0</sub> → δ<sub>12</sub>) = +1 , d(δ<sub>12</sub> → δ<sub>0</sub>) = —1''</center><br>
 
 
Dans les deux cas nous avons bien : ε<sub>p</sub> < ε<sub>0</sub> < ε<sub>f</sub> et 0 < <math>d = \overline{d}</math> < 12.
 
Les projections sont toutes les deux sur le plan normal en ε<sub>0</sub> avec une valeur ''ί'' opposée, inférieure à 1 et non nulle. C'est une position neutre qui respecte la règle (ni-dans un sens ; ni-dans l'autre) ou (soit-dans un sens ; soit-dans l'autre) que nous choisirons comme '''origine de la numérotation''' spatiale.<br><br>
<center>{{Encadre|contenu=Un ensemble ''dénombrable'' est spatialement '''numérotable''' si le milieu des unités adjacentes sont à distance 1.<br><center>{ε<sub>p.1</sub> , ε<sub>0.1</sub> , ε<sub>f.1</sub>} ∪ {ε<sub>p.2</sub> , ε<sub>0.2</sub> , ε<sub>f.2</sub>} ⇒ d(ε<sub>0.1</sub> , ε<sub>0.2</sub>) = +1 (resp.—1)</center>}}</center><br>
 
Ceci confère un statut ''identique'' à chacun des ε.
 
 
=== Enchainement continu ===
'''Et si elle est continue, ils seront au minimum trois termes, parce que le terme médian est pris deux fois, du fait qu’il est le terme '''conséquent''' d’un rapport et l’'''antécédent''' de l’autre.''' <ref>Sabine {{pc|Rommevaux}}, ''Clavius : une clé pour Euclide au XVIe siècle'', Vrin, 2005, page 262</ref>
 
== Références ==
2 064

modifications