« Recherche:L'infini variable/Considération numérique » : différence entre les versions

'''Et si elle est continue, ils seront au minimum trois termes, parce que le terme médian est pris deux fois, du fait qu’il est le terme '''conséquent''' d’un rapport et l’'''antécédent''' de l’autre.''' <ref>Sabine {{pc|Rommevaux}}, ''Clavius : une clé pour Euclide au XVIe siècle'', Vrin, 2005, page 262</ref>
 
Après avoir vérifié la nature 0-hypercomplexe de consistance < 1 non nulle en δ<sub>6</sub> L'unité suivante (resp.précédente) (du fait de la valeur ''ί''), on dispose d'une unité 12-fractionnable et d'une règle de numérotation par <math>\mathbb {N}</math> qui devraient permettre un remplissage ''intelligent'' de notre volume repérable sur Δ. L'unité suivante (resp.précédente) précédente(du fait de la valeur ''ί'') est elle-même 12-fractionnable et doit vérifier :<br><br>
<center>''∀k ∈ {1 , ... , 12} : d(δ<sub>k.1</sub> , δ<sub>k.2</sub>) = 1''</center><br>
 
 
=== Concaténation ===
Le groupe formé par un ''antécédent'' et son ''conséquent' est un 2-hypercomplexe dont le pivot est le pivot du premier et le final, le final du dernier. Le point stationnaire, quant à lui, est devenu ''réel'', c'est-à-dire observable sur Δ. Ce groupe est le plus assemblage matériellement fractionnable et numérotable, à la fois stable et résilient.<br><br>
<center>''Le point ε<sub>0</sub> défini par {ε<sub>f.1</sub> , ε<sub>p.2</sub>} (resp. {ε<sub>p.1</sub> , ε<sub>f.2</sub>}) est appelé '''centre de gravité''' de la concaténation''</center><br>
 
Ceci nous donne une condition de ''continuité'' pour l'intervalle : <br><br>
<center>{{Encadre|contenu=Deux objets numérotables sont '''raccordés''' dans un espace-temps si (et seulement si) ils ont un <u>centre de gravité</u>, il est alors 0-hypercomplexe de consistance < 1 non nulle}}</center><br>
 
La composition duale du ''centre de gravité'' en fait un point stationnaire à partir duquel les deux extrémités sont à égale distance (symétriques) et vérifient la condition logique contradictoire d'appartenance au monde sémantique. Il vérifie également la définition logique du point intermédiaire. Ce groupe concaténé est le plus petit objet matériel muni d'un centre de gravité permettant de compléter des structures. Il prend la forme d'un losange spatial et de deux cercles tangents temporel.<br><br>
<center>''[α<sub>i</sub> , ω<sub>i</sub>] ∪ [α<sub>j</sub>} , ω<sub>j</sub>] = [α<sub>k</sub> , ω<sub>k</sub>] ⇔ j = i ± 1 ∧ {ω<sub>i</sub> , α<sub>j</sub>} centre de gravité''</center><br>
 
L'arrimage de deux wagons est un groupe concaténé que l'on peut manœuvrer « en bloc » dans un espace-temps ; le mot ''un'' également ; la suite ''40-41'' ...
 
 
=== Chaîne continue ===
 
== Applications pratiques ==
2 064

modifications