« Recherche:L'infini variable/Considération numérique » : différence entre les versions

<center>''δ<sub>1.1</sub> = δ<sub>12.2</sub> = [0] avec ί = ± 1/12 ∧ O < Θ < π/2''</center><br>
 
Ceci se traduit, dans une considération linéaire de l'espace comme la possibilité de placer l'origine en n'importe quel endroit. L'équivalence par translation ou espace vectoriel. Notre unité fonctionne comme un '''vecteur''' muni d'un centre de gravité ou <u>vecteur ponctuel</u> de norme 1. Ce vecteur est hypercomplexe, c'est-à-dire qu'il fonctionne dans les deux sens à partir du centre de gravité (sens et antisens) simultanément : le mobile atteint la fin en même temps que l'antimobile atteint le début.
 
Ainsi, deux unités sont raccordables et consolidables sur Δ avec déplacement du centre de gravité. Δ est alors complétable ... indéfiniment par pas unitaires.<br><br>
<center>''Si [a , b] = {a , g , b} est une unité vectorielle ponctuelle 1-hypercomplexe, alors :<br>[A , B] = n * [a , b] est continue, [A , B] = {A , G , B} avec<br> d(A , G) = d(G , B) = n * 1, t(A , G) = t(G , B) = n * 1, τ(A) = τ(B)''</center><br>
 
Sur cet intervalle, toutes les positions intermédiaires sont '''accessibles'''. L'ensemble correspondant est dénombrable, numérotable. Toute partie est dénombrable, numérotable et raccordable. Dès lors que des morceaux sont consolidés, ils forment une partie continue linéairement dans l'espace et cycliquement dans le temps. Cette partie est alors intégrable dans un continuum d'espace-temps. Elle n'est toutefois ''observable'' dans sa globalité qu'une fois l'horizon final atteint et peut servir, à son tour d'unité vectorielle globale.
 
À titre d'exemple, on peut compter jusqu'à 100 (resp. — 100). Ou compter 100 à partir de 42 (resp. — 100). Ou compter de 100 en 100 à partir de 0, 12 ou 524. On peut également étudier un mot lettre par lettre, syllabe par syllabe, former des phrases, puis des paragraphes, des chapitres, des livres, ...Ou encore composer un train à partir de wagons, puis raccorder deux trains. Ou encore, réaliser un puzzle à partir de n'importe quelle pièce, n'importe quel assemblage de pièces, le défaire, recommencer.
 
 
=== Présentation du théorème ===
 
== Applications pratiques ==
2 064

modifications