Différences entre versions de « Recherche:Mobilité générale/L'infini absolu »

 
=== Espace et antiespace terrestres ===
Soit ¬0 ∈ ]—∞ , O[ ∪ ]0 , +∞[, alors la « distance » qui sépare 0<sub>I</sub> de 0<sub>R</sub> n'appartient pas à l'infini absolu : elle est donc (ni-finie ; ni-non-finie). Ce qui est, en soi, infiniment contradictoire ou absolument contradictoire, puisque toute chose de <u>ABS</u> est normalement (ni-finie ; ni-non-finie) ∨ (soit-finie ; soit-non-finie), en quel cas il existerait un domaine « en dehors » de <u>ABS</u>. Et, bien sûr, <u>ABS</u> ne serait pas <u>ABS</u>.
Soit ¬0 ∈ ]—∞ , O[ ∪ ]0 , +∞[
 
Il nous faut admettre l'existence d'un « domaine » vérifiant la condition logique (ni-psychique ; ni-physique) mais faisant partie de <u>ABS</u>. Ce que nous avons désigné par '''espace terrestre'''. Ceci permet de définir <u>ABS</u> par :<br><br>
<center>{{Encadre|contenu=<u>ABS</u> = <u>PSY</u> ∪ <u>TER</u> ∪ <u>PHY</u> avec card<u>TER</u> = ∞ — n = ''ί''}}</center><br>
 
Ce qui donne ''ί'' ∈ ¬0 et la condition pour que <u>TER</u> ⊂ <u>ABS</u> :<br><br>
<center><u>TER</u> ⊂ <u>ABS</u> ⇔ ''ί'' est (soit-finie ; soit-non-finie)</center><br>
 
Si ''ί'' est finie alors ξ = 1 et le résultat devient artefact de <u>PHY</u><br>Si ''ί'' est non-finie, <u>TER</u> est infiniment accroissant (ξ < 1), au bord d'un trou quantique et doit donc disparaître.
 
L'intégration de <u>TER</u> à <u>ABS</u> dépend donc que ''ί'' soit finie.<br><br>
<center>''Si ''ί'' est finie, alors il existe 1 tel que ''ί'' = 1, ξ = 1 et ∞ = n + 1'')</center><br>
 
polarisation de l'espace
2 045

modifications