Différences entre versions de « Recherche:Mobilité générale/L'infini absolu »

On peut alors affirmer que les vecteurs ponctuels de l'espace-temps sont appliqués en O<sub>T</sub>, point d'origine terrestre entre O<sub>I</sub> et O<sub>R</sub>, qui sont absolument simultanés et superposés dans l'espace et le temps. À bien y réfléchir, tout cela correspond au suivi de la « réalisation » d'un artefact dont l'origine psychique se situe quelque part dans l'infini absolu, se matérialise à un « point » singulier qui sera origine physique et se développe jusqu'à la fin dans un espace-temps terrestre. Cet artefact sera alors utilisable dans <u>PHY</u> et intégré dans <u>PSY</u>. L'ensemble des phases faisant partie de <u>ABS</u>.
 
 
= Principe de finitude ==
Comme le principe de complétude s'applique à un ensemble dénombrable que l'on peut compléter « à l'infini » tant que le ''volume'' correspondant le permet, nous pouvons poser le '''Principe de finitude''' comme <u>domaine d'application d'un concept à l'espace terrestre</u>. Autrement dit, la manipulation raisonnable nécessite un horizon physique tel que espace et antiespace soient confondus. Ce qui est le cas en mobilité restreinte afin de pouvoir « situer » le ''milieu''. Sans ''milieu'', pas de « fin ». Mais comment finir l'infini absolu sans le dénaturer ?
 
== Applications pratiques ==
2 045

modifications