Différences entre les versions de « Histoire des jeux vidéos »

aucun résumé de modification
== La transition à la 3D ==
À mesure que les progrès techniques avancèrent, la 3D apparut dans les jeux vidéos durant la deuxième moitié des années 1990. Nintendo avait réussi à opérer cette transition de la 2D à la 3D gracieusement, avec notamment ''Super Mario 64'' en 1996 et ''The Legend of Zelda: Ocarina of Time'' en 1998. Le facteur 3D dans un jeu vidéo apparaissait naturellement comme un facteur de compétitivité aux yeux des développeurs de jeux vidéo. La 2D dans les jeux n'intéressait plus le public, et les entreprises qui avaient pris du retard sur la transition ne se vendaient plus aussi bien durant cette décennie. Nintendo est l'une des rares entreprises qui n'a pas effectué cette transition de façon définitive, mais qui a néanmoins su rester tout aussi populaire qu'auparavant.
 
== L'ère des jeux indépendants ==
[[Fichier:Undertale cover.jpg|vignette|Logo du jeu ''Undertale'' (2015)]]
Nous définirons un jeu indépendant ici comme étant un jeu n'ayant pas reçu de subventions de la part d'un éditeur, et est très souvent développé par un comité réduit de personnes, voire une personne seule. Pendant les années 2000 et 2010, les jeux indépendants prennent une place de plus en plus importante sur le marché vidéo-ludique. Nous pourrons citer le cas de ''Angry Birds'', développé par Rovio, un studio finlandais composé de seulement trois personnes. Ce jeu sort en 2003 et remporte un franc succès. On pourrait même dire qu'il est l'un des jeux vidéo indépendants les plus célèbres et appréciés du temps du début de l'existence de cette sous-industrie. Ce jeu va ouvrir la voie au marché indépendant qui ne va devenir que plus florissant.
 
Les succès majeurs et piliers qui vont suivre à ''Angry Birds'' seront ''Minecraft'', conçu par Markus Persson (1979 -) et sorti en 2009, ainsi que ''Undertale'', imaginé par Toby Fox (1991 -) et sorti en 2015.
33

modifications