« Nouvelles figures de l’utilisateur dans une économie de l’attention/Travail pratique/Analyse des attentes » : différence entre les versions

aucun résumé des modifications
mAucun résumé des modifications
Aucun résumé des modifications
 
==== #2 Hypothèse [de Benoit] ====
Le contenu des applications visent des intérêts en commun, permettant ainsi aux individus de se reconnaître appartenir à un groupe lorsqu'ils captent leur attention sur des applications. Mais à l'inverse si l'intérêt individuel d'un individu va à l'encontre de l'intérêt commun (par exemple, iel n'a pas apprécié la dernière série Netlfix en vogue), iel se sentira hors du collectif. Or, l'attention ayant besoin d'être captée, l'individu partira à la recherche d'autres contenus plus spécifiques à ses intérêts, maintenant ainsi son attention. Le fait de pouvoir passer d'un contenu à un autre, ou d'une application à une autre aussi rapidement évite de lâcher l'attention et de la régénérer correctement.
On peut également émettre l'hypothèse selon laquelle les utilisateurs
 
==== #3 Hypothèse [de Lisa] ====
Si nous partons du même principe que prêter son attention pour un contenu numérique permet à l'individu ...
 
=== Confronter les hypothèses avec le ressenti de réels utilisateurs par l'intermédiaire de questionnaires ===
39

modifications