Systèmes de liaison arbres-moyeux/Démarche de dimensionnement

Début de la boite de navigation du chapitre
Démarche de dimensionnement
Icône de la faculté
Chapitre no 4
Leçon : Systèmes de liaison arbres-moyeux
Chap. préc. :Frettage de tubes sur portée conique
Chap. suiv. :Normes
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Systèmes de liaison arbres-moyeux : Démarche de dimensionnement
Systèmes de liaison arbres-moyeux/Démarche de dimensionnement
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Couple de calculModifier

À partir du CCFT, on extrait le couple max à transmettre   et un coefficient de sécurité k compris entre 1 et 2 (soit extrait du CCFT soit choisis).

On définit alors le couple de calcul   qui nous sert de référence pour toute la suite des calculs.'

Caractéristiques arbre et moyeuModifier

On extrait du CCFT

  • la longueur de frettage L
  • le coefficient de frottement arbre/moyeu f
  • les caractéristiques des tubes  ,  ,  ,  , E.

Calcul de la pression de frettage minimaleModifier

On calcul la pression de frettage minimale à l'aide de l’expression du couple maximal transmissible vue plus haut.

Calcul du serrage minimalModifier

On détermine le serrage mini   à l'aide de la formule établie plus haut dans le cours.

Calcul du serrage maximalModifier

On choisit un intervalle de tolérance :   et  .

Calcul de la pression de frettage maximaleModifier

On reproduit la procédure pour passer de l'étape 3 à 4 à l’envers à l'aide de la formule vue plus haut.

Calcul des contraintesModifier

On calcule la contrainte équivalente de Von Misès  .

ConclusionModifier

Si   (où m coefficient de sécurité, on prend généralement  ) alors l'assemblage par frettage est validé.

Si   (où m coefficient de sécurité, on prend généralement  ) alors l'assemblage par frettage n’est pas validé, et il faut soit revoir le couple à transmettre soit les caractéristiques arbre/moyeu pour la liaison frettée.