Ouvrir le menu principal

Châteaux forts en France/Définitions et vocabulaire

Début de la boite de navigation du chapitre
Définitions et vocabulaire
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Châteaux forts en France
Chap. préc. :Source
Chap. suiv. :Comment sont apparus les premiers châteaux ?
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Châteaux forts en France : Définitions et vocabulaire
Châteaux forts en France/Définitions et vocabulaire
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Le mot "château" désigne une résidence fortifiée d’un homme et de sa mesnie[1]. Le château se définit plus par un critère social (la résidence, permanente ou temporaire, de la famille châtelaine) que par une description architecturale. Cependant, le château se distingue de la maison forte (firmitas des hobereaux) par ses dimensions et ses fortifications plus importantes. Le château est l’instrument et le symbole du pouvoir local : il permet d’asseoir l’autorité d’un sire sur une population. Dans cette acception, les premiers châteaux apparaissent à la fin de l'époque carolingienne.

Les ressources documentaires médiévales utilisent un vocable divers et relativement flou pour désigner les châteaux : le castrum (castra au pluriel) se confond avec le castellum (castella) pour décrire un lieu fortifié.

RéférencesModifier

  1. Jean-Pierre Babelon (dir.), Le Château en France, page 15.