Khmer/Initiation/Généralités

Début de la boite de navigation du chapitre
Généralités
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Initiation à la langue khmère
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Historique
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Initiation à la langue khmère : Généralités
Khmer/Initiation/Généralités
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Le khmer est l’idiome de l’ethnie du même nom qui représente 90% de la population du Cambodge et est la langue officielle de ce royaume.

Bassin d'implantationModifier

 
Implantation de la langue khmère
* En bleu là où elle est langue officielle
* En orange où elle est parlée par des minorités
* En jaune, implantation des principales diasporas

Elle est parlée par environ 13 millions de locuteurs, essentiellement au Cambodge, mais également dans les provinces de Nord Est de la Thaïlande (Surin, Si Saket, Buriram, Prachinburi) et du Sud de l’actuel Viêt Nam (Kampuchéa Krom).

Elle est aussi la seconde langue, quand ils en ont une, de la plupart des membres des ethnies des hauts plateaux cambodgiens.

On la retrouve enfin de manière diffuse dans la plupart des pays occidentaux par le biais de la diaspora (essentiellement aux États-Unis, en France, en Australie, au Canada …)

Classification linguistiqueModifier

Elle appartient à la famille des langues austro-asiatiques et au groupe des langues môn-khmères dont l’apparition est estimée au 45e siècle avant Jésus Christ et dont elle est le deuxième élément le plus important derrière le vietnamien.

Toutefois, des études plus récentes tendent à faire du khmer un groupe à part des langues austro-asiatiques[1].

Curieusement, le thaïlandais et le laotien, bien que semblant proches, font eux partie de la famille des langues tai-kadai.

SourcesModifier

RéférenceModifier

  1. Paul Sidwell, « The Austroasiatic central riverine hypothesis », Journal of Language Relationship, 2010, p. 117-134 [texte intégral (page consultée le 6 novembre 2012)]