Réducteurs de vitesse/Poulies-courroie

Début de la boite de navigation du chapitre
Poulies-courroie
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Réducteurs de vitesse
Chap. préc. :Engrenage
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Réducteurs de vitesse : Poulies-courroie
Réducteurs de vitesse/Poulies-courroie
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

FonctionModifier

Transmettre la puissance entre deux arbres parallèles par adhérence ou par obstacle.

Principes techniques mis en œuvreModifier

La transmission de puissance entre poulies s'effectue généralement par adhérence.

La tension de pose   de la courroie constitue l'un des paramètres importants dans la transmission du mouvement et du couple. Elle correspond à la tension qui règne dans la courroie le mécanisme étant au repos.

Par ailleurs le couple C au-délà duquel apparait un phénomène de glissement (parfois appelé patinage) entre poulie et courroie, est d'autant plus important :

  • que la tension initiale de pose   est importante.
  • que le coefficient d'adhérence entre poulie et courroie est élevé.
  • que l’angle d'enroulement   de la courroie sur la poulie est important.

   

L'utilisation d'un galet peut permettre d'obtenir la tension de pose   (galet tendeur) ou encore d'augmenter la valeur de l’angle d'enroulement  .

 
  1. Courroie plate
  2. Courroie ronde
  3. Courroie trapézoïdale
  4. Courroie côtelée
 
Courroie crantée

Caractéristiques cinématiquesModifier

  •   : diamètre de la poulie motrice, en mètre (m)
  •   : diamètre de la poulie réceptrice, en mètre (m)
  •   : nombre de dents de la poulie motrice
  •   : nombre de dents de la poulie réceptrice