« U3 CQP Chargé de clientèle Assurance/Introduction » : différence entre les versions

m
Détails
(Révision suite à création de la catégorie mère)
m (Détails)
Dans le découpage technique des ‘biens et services’, le secteur économique de l’assurance se positionne dans les 'services' en général et dans les ‘services marchands’ en particulier.
 
Néanmoins, dans un but pédagogique, le cours choisit de s’appuyer sur la base historique construitedu surmarketing lesdes 'biens' pour introduire les concepts généraux de l’analyse du marché représentéeeffectuée par le marketing. En effet les outils dont on va avoir besoin dans le cadre de l’assurance sont issus de concepts développés pour les 'biens matériels', puis pour des 'services' spécifiques (la servuction : ce terme est issu de la contraction de service – production).
* On va donc dans un 1er temps s’intéresser à l’analyse du marché des biens. : C’est nécessaire pédagogiquement, et cela nous permet d’avancer sans attendre les enseignements relatifs aux contrats d'assurance (U2).
* Dans un deuxième temps, on va examiner les spécificités du marketing des services.
* En final, nous conclurons sur le secteur spécifique du marketing de l’assurance.
Ainsi les enseignements U1 et U2 des autres unités pédagogiques en général, et ceux relatifs aux différents types de contrats d’assurance en particulier, pourront ainsi être au mieux appréhendés et intégrés.
 
* Faire : Pratiquer le métier du CQP chargé de clientèle en assurance est le début de l’apprentissage,
* Être… et donc prouver ses compétences par la pratique du métier de CQP est ce que l’on attend de vous !…
 
== Exemple d'organisation prévisionnelle des séquences ==
Un planning global des interventions sur toute l’année est à définir assez globalement pour faire le lien entre les différentes unités de valeur de ce certificat de qualification professionnelle et aussi en lien avec la pratique professionnelle…
 
== Précisions sur le cadre des apprentissages ==
Le programme à réaliser est défini par le syndicat des courtiers et l’ESA (École Supérieure d’Assurances).
 
Diplôme : CQP chargé de clientèle.
 
=== Exemple de format d'une séance ===
 
==== Contexte ====
Afin de remplir les objectifs d’acquisition des apprentissages, une volonté pédagogique de participation des étudiants est incluse dans la définition de la forme, du format et des outils utilisés pour chaque séquence. La présence volontaire et responsable des étudiants et le partage des expériences sont donc essentielles :
* personnelle (vos propres contrats personnels pour la partie non confidentielle)
* et professionnelle (vos travaux en agence) .
 
==== Avant séance ====
Avoir acquis les notions des séances précédentes, avoir réalisé le travail demandé, avoir synthétisé le cours, en lien avec l’expérience professionnelle,…
 
==== Pendant séance ====
Présence, participation, questions
 
==== Après séance ====
Travail individuel du cours, faire le lien avec les pratiques professionnelles en agence,
 
Travail collectif car tous les étudiants n’ont pas un rôle et une fonction en agence permettant de réaliser « en live » toutes les facettes du métier…
 
Synthèse du cours et de l’expérience professionnelle, tenue d’un livre de bord.
 
== Exemple de livre de bord et sa tenue ==
A compléter avec un modèle (Wikibibliothèque ???)
 
== Exemple de contrôle des connaissances ==
 
=== Généralités ===
Une épreuve écrite et un oral clôturent la matière.
 
Le contrôle continu ponctue la période d’apprentissage.
 
Les coefficients sont définis par l’ESA et l’école.
 
Le contrôle continu est organisé afin de s’assurer du travail effectif de chaque étudiant en vue de l’acquisition d’une compétence par la restitution des connaissances et de l’application professionnelle.
 
Exemple appliqué dans une école : Sont évalués et appréciés :
* La présence : toute absence non justifiée, tout retard aux séances est synonyme de points à rattraper,
* La participation est évaluée durant chaque séance : restitution, raisonnement, pertinence, intérêt, apport constructif, interrogation manifeste, assimilation des connaissances présentées lors des précédentes séances, l’engagement.
* La présence et la participation sont évaluées par 2 notes + QCM en début de certaines séances de restitution des cours depuis le début de l’année. C’est une cagnotte de points !!!…
* Deux contrôles à des dates fixées au début de la formation.
* Plusieurs contrôles ‘surprise’ classe entière : une note chacun. Oral pour les absents.
* Le travail demandé en inter séances.
* Le respect des délais, et le respect des engagements.
* Le niveau de qualité (dont l’orthographe et la syntaxe).
L’auto évaluation est demandée à chaque entrainement et contrôle :
* J’ai compris, j’ai mémorisé et je me sens capable de pratiquer : 4,
* J’ai compris, je me sens capable de pratiquer mais je dois approfondir pour finir de mémoriser : 3,
* J’ai compris mais je n’ai pas travaillé (y compris les « impasses choisies ») : 2
* Je n’ai pas compris : 1
Une appréciation (contrôle écrit, oral) donne les forces et les faiblesses. Les copies sont remises individuellement.
 
Le contrôle continu permet donc à chaque étudiant de se situer dans ses apprentissages.
 
=== Exemple de planning prévisionnel de contrôle des connaissances ===
L'école pourra faire des contrôles utiles dès que l’on a introduit les notions de :
* Revenus et de valeur portefeuille de l’agence… ==> Analyse économique.
* Valeur client… ==> Analyse commerciale du portefeuille.
* Stratégies… ==> Analyse stratégique.
* PAC… ==> Les principes du PAC type.
* Les spécificités de l’industrie de l’assurance… ==> La préparation du PAC de l’agence.
* Les politiques 6P… Le PAC de l’agence.
 
== L’approche commerciale ==
''Quelle est en quelques mots, la partie de l’approche commerciale liée à cette unité de valeur UP 3 ?''
 
Il s’agit pour une entreprise
1 075

modifications